Randal Falker : ” Sentiment très fort de resigner au SLUC pour les deux prochaines saisons “

18.02.2014   //   Actualités du club, Divers, Flash Infos

S90A3581

Photos : C2Images

Auteur de la meilleure saison de sa carrière (11 pts, 9.6 rbds, 3,8 pds pour 19,8 d’évaluation), Randal Falker veut s’inscrire dans la durée avec le SLUC Nancy Basket. Il revient à travers cette interview, sur les raisons de sa signature pour les deux prochaines saisons avec le club du président Christian FRA, ainsi que sur la récente  LeadersCup et les objectifs de fin de saison…

Le Club : Tu as resigné, samedi, en faveur du SLUC Nancy Basket pour une durée de deux ans. Quelles ont été tes motivations ? Peux-tu expliquer ton choix ?

Randal Falker :
Beaucoup de facteurs sont entrés en compte.
Tout d’abord, je suis tombé amoureux d’une ville. Je me sens très bien à Nancy. Sincèrement, qui n’aimerait pas vivre ici ? La ville est belle, les gens respirent le basket, les infrastructures sont excellentes et la salle est magnifique et toujours bouillante les soirs de match.
Un autre facteur, et le plus important, c’est ma relation avec “Coach Alain Weisz”. C’est le seul coach qui me laisse jouer comme je l’aime, il me fait confiance. C’est un coach avec lequel j’ai envie de continuer à travailler. Je suis motivé à l’idée de jouer pour ce club, j’ai envie de faire de belles choses ici.
Vous savez c’est un sentiment très fort de resigner au SLUC pour les deux prochaines saisons.
Il est maintenant important pour nous, d’avoir une continuité de l’effectif.
Cette saison, l’équipe a été modifié à 80%. Je n’avais jamais joué auparavant avec Nick (Pope), Jean Michel (Mipoka), Maxime (Zianveni) etc… De plus, il y a des “Rookies” (nouveaux joueurs en ProA : C. Hannah; D. Booker; Paul Harris; B.Sene)… Il a fallu beaucoup de temps, pour créer des automatismes, apprendre à se connaitre.
La stabilité de l’effectif, serait un gain de temps conséquent et important pour le club.

Revenons sur la LeadersCup. Vous avez été éliminé  en 1/4 de finales par Strasbourg, qu’a t-il manqué pour espérer l’emporter ?

La LeadersCup est une étape importante de la saison. On s’est battu pour y parvenir. Malheureusement, il est difficile de trouver une explication de notre défaite… Strasbourg a bien joué tout simplement. Ils ont augmenté leur rythme défensif en 2ème Mi-temps, ce qui nous a causé d’énormes soucis.
La LeadersCup est maintenant finie, c’est du passé. Il faut se reconcentrer sur le championnat ou nous sommes sur une bonne série. A nous de faire en sorte de la poursuivre…

NANCY : French Basketball Pro A, Nancy vs Nanterre
Randal Falker voit un projet à long terme avec le SLUC Nancy Basket

Êtes-vous déçu ?

Oui on est déçu… On voulait allez le plus loin possible et pourquoi pas remporter la compétition. Mais bon, on ne reviendra pas en arrière. Il faut continuer à travailler et jouer comme on le fait depuis le début de saison et ne surtout pas se disperser. Il reste des compétitions à jouer, la Coupe de France (1/4 de finale) et le Championnat.

Quelles sont les objectifs pour la fin de saison ?

Notre objectif est de gagner tous les matches. C’est le plus important, pour être sur de jouer les Plays-Offs et continuer de faire une bonne saison. Ca commence dès lundi soir (24 février 2013 à 20h30) contre Orléans, qui reste sur deux défaites d’affilée…
Un gros match et un gros combat nous attend. Ils voudront à coup sur relever la tête et montrer que leurs deux défaites n’étaient qu’un accident…
Nous sommes encore en lice en Coupe de France(*), elle peut devenir un objectif important aussi.

(*) : Tirage au sort 19/02/2014 à 15h00 au siège de la FFBB.

Propos recueillis par Quentin Lozzia

Partager cet article