NANCY SE RACHETE (56-49) !

11.11.2013   //   Actualités du club, Flash Infos

01POL20131112NAN036

 Flo Pietrus … Gardien du Temple … (14 rbds, 8 pts, pour 40 minutes).
Photos : C2Images

le SLUC Nancy  Basket n’a pas tendu l’autre joue. Il avait  été fessé au Havre (76-88) la semaine dernière. Ce mardi soir, il a serré les poings et  a arraché un 3ème succès  dans ce championnat, face à Roanne : 56-49 !  Cette victoire est précieuse  car elle équilibre  le bilan du Sluc après 6 matches  et  précède un déplacement très périlleux dans le Limousin, encore  mardi prochain.

D’ailleurs, limiter Roanne à 49 points  en dit long sur la qualité de la prestation  défensive  des  coéquipiers de Florent Pietrus et de Randall Falker (24 rebonds à eux deux sur un total de 47).  A l’autre bout du terrain, en attaque, les lorrains ont , aussi, mis  le plein d’intensité, dans l’attaque du panier (22 fautes provoquées contre 14 !).  “Nous culpabilisions  d’avoir effectué un  non match au Havre. Nous  nous sommes remis en question cette semaine et nous avons mis l’accent sur la défense.  C’est, donc, bien d’avoir gagné ce soir” lâcha Alain Weisz en conférence de presse.  Son appel a été entendu…Ce n’est pas le moindre mérite  de ses joueurs, surtout si l’on songe à l’entorse  de la cheville de Mipoka, cloué sur le banc et à la prestation pleine de questions de Devin Booker (2 minutes ; zéro point)..

01POL20131112NAN051Au relais de Clévin Hannah, Benjamin Sene (notre photo) apprend le métier (7 min de tps de jeu).

Pour autant tout n’a pas été parfait. Les 20 balles perdues en cours de route (contre 9 ),  ajoutées à un pourcentage de réussite quelconque (19 paniers sur 51 tirs dont 4/18 à trois points) ont fait  couler quelques sueurs sur le front des  5000 fans présents (40-39 à la 30 ème minute). Devant les caméras de Canal Plus Sport, plusieurs d’entre eux ont retenu leur souffle. Mais deux paniers cruciaux réussi par Hannah par ci, un panier à trois points réussis de Pope dans le corner (54-49 à la 39ème minute) par là, ont chassé leurs angoisses du mardi soir.

Dans le dernier quart temps, le Sluc  aura su, en définitive,  sortir Roanne du match (2/24 à trois points !). Le bon passage de Paul Harris a été, à cet instant, remarqué.  ” Nous avons perdu le match mentalement  et non pas physiquement” avoua Pape Philippe Amagou. Un bel hommage rendu à  l’application et la dureté nancéienne…

Les Statistiques du match SLUC Nancy Basket – Chorale Roanne :

LE CLUB  (propos recueillis par Quentin Lozzia)

Partager cet article