PREMIÈRE SOUS L’ÈRE BEUGNOT !

1.12.2016   //   Actualités du club, Brèves

SLUCvs Antibes

Strasbourg – SLUC, le 27 novembre, aura donc été le dernier match d’Alain Weisz sur le banc nancéien. Une rencontre à vite oublier tant les Couguars auront été dépassés. 106 – 75 à l’arrivée.
Plus qu’une défaite, une claque !

Succédant en 2013 à Jean-Luc Monschau, le coach marseillais avait réalisé une très belle entame – avec notamment une place de demi-finaliste des play offs en 2014 et 2015, une finale de Coupe de France et deux participations à
 la LeadersCup – avant de vivre deux dernières saisons très compliquées.

 Sauver le soldat SLUC

Le 28 novembre, le club a donc annoncé l’arrivée d’un nouvel entraîneur : Gregor Beugnot en l’occurrence. L’Ardennais a de l’expérience ! Passé par le Paris Racing, Lyon-Villeurbanne, Varese (série A italienne), Chalon-sur-Saône, Paris-Levallois et Bourg-en-Bresse, l’ancien meneur de jeu du Mans ou de Limoges a remporté, en tant que coach, un titre de champion de France (Chalon 2012), cinq coupes de France, une Semaine des As.

Il vient à Nancy pour remettre les Couguars dans le sens de la marche et pour les sortir de l’ornière dans laquelle ils semblent empêtrés.

Il a d’ailleurs annoncé la couleur en conférence de presse :
“S’il y a un problème interne, je prendrai des décisions, quitte 
à affaiblir l’équipe pour avoir un vrai état d’esprit. Mais nul n’est irremplaçable. Il faudra faire preuve de discipline,
de travail et remonter assez rapidement au classement pour éviter le spectre du maintien. Ça ne va pas venir du jour
au lendemain, mais on a une période importante qui arrive.”
Il y a du travail certes, mais l’équipe a du potentiel ; elle n’a pas battu par hasard Chalon et Monaco. Pour commencer son baptême du feu, Greg Beugnot croisera samedi soir la route d’Antibes.

Les Sharks vont à coup sûr montrer les dents, dans le sillage des excellents Solomon, Blue, Gaines, Otule, Simmons, Cordinier etc…

Antibes a d’excellents arguments à faire valoir et n’hésitera pas à venir réaliser le bon coup à Gentilly !

Dans l’optique du maintien, cette rencontre est capitale. Attention à la marche !

“Le SLUC Nancy a une chance énorme, son public. On ne peut pas plaire à tout le monde on le sait. Il faut que
les gens fassent confiance et qu’ils soient derrière nous pour sauver le club. Peu importante si on m’aime
ou non, ou qu’on n’apprécie pas les décisions des dirigeants. Désormais, on laisse les rancunes et
rancoeurs à l’entrée de la salle et quand on vient, on est tous derrière le club.”
Greg Beugnot fait passer son message. Il veut que Gentilly redevienne un bastion imprenable.

Faites du bruit !!!

Bon match à tous.

Let’s go SLUC !

 

Partager cet article