POUR UNE PLACE EN PLAYOFFS !

12.05.2015   //   Actualités du club, Brèves

NANCY : French Basketball Pro A, Nancy vs Cholet

Randal Falker retrouvera ce soir la Meilleraie, là où tout a commencé pour lui en Pro A !
Photo : C2Images

Le SLUC Nancy Basket affronte ce soir (20h), à la Meilleraie, Cholet Basket. Deux jours après son revers dans les dernières minutes contre le Mans, le SLUC Nancy tentera de réagir et de composter son ticket pour les PlayOffs.

Cholet Basket qui n’a plus rien à jouer cette saison, ne sera pas une victime toute désignée… Loin de là ! Jouant son dernier à domicile après une saison en dents de scie, les hommes de Laurent Buffard auront à cœur de terminer la saison 2014-2015 à domicile, de la meilleure des manières.

Dans le paysage du basket hexagonal, Cholet est une référence. Le club qui a rejoint la Pro A en 1987 a connu ses heures de gloire avec Erman Kunter aux commandes. Le coach turc, a mené Cholet aux sommets : vainqueur de la Semaine des As 2008, finaliste de l’Eurochallenge 2009 (contre Virtus Bologne) et champion de France 2010. Cholet aura même l’occasion de conserver son titre de champion en 2011 mais le SLUC passera par là et s’imposera au finish à Bercy (76 – 74).

Un effectif de grande qualité

Cholet mise beaucoup sur son centre de formation pour alimenter son effectif professionnel. Antoine Rigaudeau, Jim Bilba, Aymeric Jeanneau, Cyril Akpomedah, Claude Marquis, il y a quelques années, mais aussi Mickaël Gelabale, Nando de Colo, Rodrigue Beaubois ou Kévin Séraphin plus récemment : tous ont été formés à Cholet. Un vivier exceptionnel. Lors de la saison 2004-2005, ils étaient même 10 (sur 12 joueurs professionnels) à être issus du centre de formation.

Cet été la formation des Mauges a misé sur des joueurs expérimentés comme l’intenable Cedrick Banks (33 ans), l’expérimenté joueur français, Rudy Jomby, le bondissant Paul Delaney (28 ans), ou l’excellent Nick Minnerath (26 ans). A n’en pas douter Cholet n’a rien à faire à la 15ème place du classement général, tant il dispose d’un effectif de qualité !

Pour le SLUC, la rencontre est très importante. Après deux revers consécutifs en championnat (Le Havre et Le Mans), s’imposer devant Cholet permettrait de « souffler » un peu. Mais en l’absence de son capitaine Florent Pietrus, la partie ne s’annonce pas de tout repos !

Let’s go Guys !

Go SLUC !

Partager cet article