PAU S’EN SORT (69-78) !

22.01.2017   //   Actualités du club, Brèves

_DSC8330

Bien muselé par la défense paloise, Brion Rush a souffert ce soir (5 pts, 1/10 aux tirs) et n’a pu sortir son épingle du jeu pour offrir la victoire au SLUC.
Photo : C2Images

Il y aura eu cinq minutes de trop ! Les 5 dernières durant lesquelles le SLUC Nancy Basket s’est fait dépassé par Pau pour au final, s’incliner sur  le score de 69 à 78. La phase aller du championnat est désormais terminée (3 vict/14 déf)

C’est une  mauvaise opération dans la course au maintien même  si dans le contenu des choses positives sont à retenir. Néanmoins, ses adversaires directs s’étant tous ce soir inclinés ( Cholet, Dijon, Orléans…) il y avait,  une possibilité de revenir au classement.
Face au 3ème du championnat, Pau-Lacq Orthez, le SLUC a longtemps… très longtemps mené (13-8 à la fin du 1er QT, puis 37-26 à la MT et 56-53 à la fin du 3ème QT) mais à plus de  5 minutes  de la fin de la rencontre, alors qu’il menait 66-63, le SLUC s’est “éteint” pour encaisser un lourd 0-14

“Nous avons perturbé leur jeu en 1ère mi temps (+ 15 points d’avance) mais en seconde mi temps nous n’interdisons plus leurs situations de jeu. commenta Greg Beugnot  en press room. Il y a une accumulation d ‘erreurs  qui remettent Pau dans le match.Chez eux, Cooper fait une bonne seconde mi temps.Notre banc doit être plus prolifique.”
.
COOPER MENE LE BAL EN SECONDE MI TEMPS !

C’est au au retour des vestiaires que la partie fut tout à fait différente. Pau est revenu avec d’autres intentions et cela s’est ressenti. Beaucoup de plus de discipline, le meneur  DJ Cooper retrouvé (15 passes décisives pour 22 d’évaluation, malgré un 3/12 aux tirs… !!), un ou deux breaks  sur deux possessions, “par ci” et un ou deux stops “par là”, et l’addition fut présentée aux nancéiens.

Le caoch palois Eric Bartecheky,  confirma, en effet, plus tard : ” Mon équipe est revenue avec une autre intensité durant le second acte. Nous avons installé noter jeu. Robinson met des shoots et nous gardons le même 5 durant le 3ème QT. Avec des paniers à trois points réussis, cela nous éclaircit le jeu. ”

A l’inverse, coach Beugnot constatait : “Quand nous prenons l’avantage, le jeu s’effrite.Il faut que les  garçons reprennent  confiance. Le coté positif  des choses est que avons rivalisé  avec Pau Si nous prenons conscience de nos erreurs, alors on sera compétitifs et difficiles à jouer”..Tant qu’il y a des matches (…”retours”, soit 17  à partir de ce soir)  à jouer, il y a de l’espoir !

 

LE CLUB

 

Partager cet article