TROP DIFFICILE POUR UN SLUC AFFAIBLI (74-92) !

2.06.2015   //   Actualités du club, Brèves

31-05-2015 demi finale match 1 Limoges CSP - SLUC Nancy-38

Le SLUC Nancy Basket s’est incliné devant le CSP Limoges sur le score de (94-72) et est donc désormais mené 2-0 dans cette 1/2 finale des PlayOffs 2015.
Photo : Sylvain Vergne

Limoges_ Le miracle n’aura donc pas eu lieu. Privé de Florent Pietrus et Vaughn Duggins et désormais de Randal Falker (Genou) et Benjamin Sene (côtes), la tâche était trop élevée pour les hommes d’Alain Weisz contre un CSP  Limoges, visiblement en  voie  de (re)conquête d’un second titre consécutif de champion  ( voir l’effectif de11 joueurs interchangeables).

Le SLUC a  fait illusion dans le premier quart temps avant de petit à petit laisser Limoges prendre 15 points puis 20 points d’avance sur le restant du match. Comme écrit plus haut, les sorties sur blessures en seconde mi temps de Sene et de Falker  ont également pesé lourd.

LE SLUC AU COURAGE !

A chaud, Alain Weisz confiait que malgré le courage de ses joueurs et  blessures, Limoges était beaucoup trop armé pour espérer faire un résultat : ” On a fait ce que l’on a pu. On est malchanceux sur les blessures, mais ce n’est pas une excuse. Limoges monte en régime dans ces PlayOffs. Nous n’avions pas les armes ce soir pour concurrencer Limoges. C’est très difficile pour nous actuellement. Limoges mène désormais 2-0, mais j’espère faire bonne figure devant notre public vendredi soir et ne pas laisser une mauvaise image parce qu’on a fait une belle saison.”

De son côté, le technicien Limougeaud Philippe Hervé restait prudent : ” Il faut encore gagner un match. Un match n’est jamais gagné d’avance. Alain Weisz est un coach d’expérience qui ne lâche pas comme ça. Allez jouer là-bas à Gentilly, c’est loin d’être dans la poche. Ce soir j’ai beaucoup apprécié le contenu de la 1ere MT. On a fait preuve d’humilité en restant très sérieux. ”

Prochain rendez-vous pour les Lorrains, le vendredi 5 juin à 20h50 au Palais des Sports Jean Weille pour le match 3. Une rencontre décisive pour deux alternatives : un match 4 dimanche 7 juin ou un baisser de rideau sur une saison 14/15 d’ores et déjà réussie.

 

LE CLUB

Partager cet article