PARIS SUR SA LANCEE (64-74) !

15.02.2015   //   Actualités du club, Brèves, Compte rendu des matchs

NANCY : French Basketball Pro A, Nancy vs Le Mans

Sergii Gladyr et Randal Falker ont été dominé ce soir par le Paris Levallois
Photo : C2Images

Samedi soir, Paris a confirmé sa récente qualification pour les 1/8ème de l’ Eurocup. La seule équipe française, encore qualifiée à ce stade, a  mis à profit sa dynamique actuelle en s’imposant logiquement à Nancy (64-74). A vrai dire, si le Sluc, privé de Flo Pietrus, a su maitriser les joueurs majeurs parisiens ( Ford, Schilb,  entre autres), il s’est laissé déborder par la combativité des joueurs du banc  à l’image  de JBAM ( 12 points et 7 rebonds)…

Mais dans l’esprit de coach Weisz, en conférence de presse, c’est surtout l’entame du match qui laisse de plus de regrets (9-17 à la 10ème minute puis 17-32 à la 15ème minute) : ” L’aspect négatif est notre entrée dans le match. Paris n’a pas fait un match extraordinaire mais il a été ” dur” tout au long de la rencontre. Je ne suis pas d’accord avec ce que nous avons proposé lors du premier quart temps. Nous n’avons pas été nous mêmes assez combatifs….”

Le technicien lorrain était assez chagriné, également , par le pourcentage de réussite aux tirs extérieurs (12 sur 21 aux lancers et 6 sur 25 aux tirs à trois points) : “  Nous n’avons pas suffisamment tiré parti de notre parcours en Eurocup. Face à des équipes de qualité, on est battu  sur ce manque de dureté…. ”

BEUGNOT SATISFAIT !

Pour autant, les 4800 fans présents ont relevé que le Sluc a effectué un joli rapproché au cours du 3ème  quart temps ( gagné 27/18) et u 4ème quart temps ( 59-61 à la 34ème minute).  ” Nous avons su réagir.. Néanmoins, en  se projetant, sur la Leaders’Cup , nous serons en difficulté face à Limoges si nous jouons de la sorte…”.

Pour Gregor Beugnot, les choses sont plus simples à expliquer : ” L’apport de notre banc  devient  important depuis quelques rencontres. Cela nous permet de bien  voyager…” En écho, Giovan Oniangue (13 points) concluait : ” La différence  s’est faite dans la  défense. Nous avons été intenses  pendant 40 minutes…”; Tout est dit.

Statistiques de la rencontre SLUC Nancy Basket / Paris-Levallois

LE CLUB

Partager cet article