PARIS-LEVALLOIS :
 GONFLÉ À BLOC !

12.02.2015   //   Actualités du club, Brèves

PARIS LEVALLOIS

Le 14 février, jour de célébration de la St-Valentin, on doute que le SLUC et le Paris-Levallois passeront un doux moment sur le parquet de Gentilly. Pas de mots bleus ou de dîner aux chandelles mais bel et bien un combat âpre et intense en perspective. Pour les « fleurs », on repassera ! Car samedi, c’est un duel entre deux prétendants au top 5 – voir plus si affinités – qui va se dérouler sous les yeux des fans nancéiens. Des supporters qui espèrent que Flo Piétrus – nez cassé devant Valence en Eurocup –  fera son retour dans le groupe lors de cette confrontation.

Le retour du capitaine ferait le plus grand bien à la raquette des blanc et rouge qui a été privée de Randal Falker une grande partie du match à Pau.
Dans le Béarn, dimanche dernier, le pivot aux dreadlocks s’est tordu la cheville dès la 12e minute de jeu et il n’a plus foulé ensuite le parquet, laissant Ryan Reid et Maxime Zianveni tenter de faire la loi dans la raquette. Les deux joueurs ont répondu aux attentes d’Alain Weisz : 9 pts et 6 rbds pour Max, 4 pts et 8 rbds pour Ryan (sorti pour 5 fautes au début du dernier quart temps).

Dans le sillage d’un Vaughn Duggins précieux au scoring (26 pts), d’un Benjamin Sène de plus en plus sûr de lui et d’un Sergii Gladyr plus combatif que jamais, les Couguars ont décroché en Béarn un sacré succès ! Une victoire
79 – 76 qui leur permet d’être toujours bien accrochés à leur 5e place, à une victoire seulement de Dijon. Derrière, plusieurs équipes aux dents longues sont proches : Le Havre, Lyon-Villeurbanne, Le Mans, Chalon/Saône… et bien évidemment Paris-Levallois.

Schilb & Co : un effectif XXL

Le PLB de Greg Beugnot, après une première partie de saison mi figue-mi raisin, est beaucoup plus à son aise 
depuis le début de l’année. Seul club français qualifié pour les 1/8ème de finale de l’Eurocup après son succés à Besiktas, les parisiens sont parvenus à battre Nanterre samedi dernier, son voisin qui restait sur 10 victoires consécutives en Pro A.
Lors de ce succès, Blake Schilb s’est rappelé ses belles 
heures chalonnaises, quand il martyrisait les défenses adverses. En compilant 27 points, 6 rebonds et 4 passes décisives, l’ailier US n’a pas fait dans la demi-mesure et a ressorti le couteau suisse. Derrière lui, Dionte Christmas, qui prend de plus en plus d’importance dans cette équipe, et Mike Green ont été présents au combat. Ajoutez à cela, des intérieurs de très haut standing (Sharrod Ford) et durs au mal (Landing Sane, JBAM, Louis Labeyrie), et
 des extérieurs qui peuvent prendre feu à tout moment (Nicolas Lang, Maleye Ndoye) et vous comprendrez que la version 2014-2015 du PLB n’a rien à envier à sa devancière qui termina 5e du dernier exercice.

Dans l’optique des play-offs, c’est un match qui compte double. Vainqueurs au match aller, les Nancéiens vont tout faire pour réaliser la passe de deux. Mais les Parisiens arrivent avec le moral gonflé à bloc, prêts à en découdre et à montrer un tout autre visage. L’un des favoris pour le titre de champion de France arrive en force … Chaud devant !

Let’s Go Guys !
Go SLUC ! 

Partager cet article