LA PROLONGATION FATALE AU SLUC (83-87) !

23.02.2014   //   Actualités du club, Divers, Flash Infos

NANCY : French Basketball Pro A, Nancy vs Orleans

Légende photo : Cruelle défaite des Couguars, à l’image des Nancéiens à l’entame de la prolongation.  (Photo C2images)

Pour la 3ème fois de la saison, la prolongation aura été fatale au Sluc Nancy Basket (83-87) ! Le verdict de ce match au sommet, entre deux prétendants au top 2, est cruelle pour les partenaires de Flo Pietrus. Pour n’avoir pas pu gérer la fin du temps réglementaire, alors que l’avantage était de 7 points à 1minute 30 de la fin pour les blancs et rouges-balle en mains-, la pièce est retombée du mauvais côté (75-75 à la 40ème minute).

Deux pertes de balles , en phase offensive suivi d’un shoot raté dans le money time, donnèrent au meneur américain d’Orléans, Mc Alarney  l’occasion d’arracher l’égalité parfaite à 75-75, grâce à un shoot à trois points stratosphérique. Malgré cela, le Sluc Nancy Basket eut l’ultime possession de la gagne … Randie Falker tenta le tir, dans sa position préférée … et la balle rebondit sur l’arceau. “C ‘était un grand match de basket  avec beaucoup d’intensité. J’ai aimé l’attitude de mes joueurs. C’est leur victoire et non la mienne”. déclara Philippe Hervé le coach d’orléans.

Quel shoot de Mc Alarney !

De son coté Alain Weisz, rejoignit son homologue sur la grande  qualité de la rencontre (14/27 à trois points pour Orléans et 10/25 pour Nancy). Mais évidemment les conclusions qu’il tira ne furent pas les mêmes. ” Il  s’agit d’une double défaite. Le match était important par rapport à un adversaire direct au classement.” Plus loin et avec des regrets non dissimulés : “Nous avons bien défendu en seconde mi temps (37-40 à la mi temps). Le match doit être être à nous. A 1’30 de la fin, nous avons changé notre façon de jouer. La dernière action de Mc Alarney est un gros tir.”

La chance du Sluc était passée. La prolongation tourna en faveur de Darnell Hariss (23 points) et de son grand talent. “J’ai quand même vu beaucoup de  bonnes choses conclua Alain Weisz.Il manqua juste la finition. Etre leader  dans le 3ème quart temps est remarquable. Ne culpabilisons pas plus que cela…”. Coach W. a raison. Il y aura encore des matches après celui d’Orléans.

LE CLUB

Propos recueillis par Quentin Lozzia.

Statistiques de la rencontre SLUC Nancy Basket // Orléans Loiret Basket

Partager cet article