NANTERRE DE FEU !

17.10.2014   //   Actualités du club, Brèves

Sans titre

Après son titre de champion de France décroché en 2013 contre Strasbourg, la JSF a longtemps été sous le feu des projecteurs. La saison dernière, lors de sa campagne d’Euroligue, puis en Eurocup, les hommes de Pascal Donnadieu ont souvent déjoué les pronostics. A deux doigts de rallier le Top 16 de la première compétition européenne, Nanterre était l’équipe à « abattre » en Pro A. A tel point que les banlieusards parisiens échoueront aux portes des play-offs (10e en mai dernier, à une victoire seulement du Grand 8). Passave-Ducteil et les siens réussiront tout de même à glaner un titre : la Coupe de France devant le SLUC Nancy, en mai dernier.

Amenée finalement à disputer cette saison l’Eurochallenge (3e compétition européenne), la JSF va bien sûr avoir à cœur de retrouver cette année le haut du panier de l’élite française. Pour regoûter à des joutes européennes d’un autre standing. Mais si Nanterre arrive au bout en Eurochallenge, les médias sauteront bien évidemment sur l’occasion : n’oublions pas qu’à ce jour, le SLUC Nancy est le dernier club français à avoir remporté une coupe d’Europe (c’était en 2002 et ce fut la dernière coupe Korac de l’histoire décernée).

Nanterre, c’est un vrai « gros morceau ». Les Couguars vont passer ce soir un véritable test, deux jours après avoir affronté Nymburk, en Eurocup. La JSF s’appuie toujours sur des « piliers » comme Jaiteh ou Passave-Ducteil, mais aussi des joueurs de devoir comme Nzeulie ou Judith. Exit les Américains de l’an passé, place à de nouvelles têtes… Et une équipe de feu ! On pense bien évidemment à Jamal Shuler, qui porta le maillot du SLUC entre 2011 et 2013, et à l’ex-Dijonnais Mikal Ryley. L’ailier avait déjà porté le maillot de Nanterre entre 2009 et 2012. Il revient encore plus fort. Ajoutez à cela l’inusable Jo Gomis au poste de meneur, le jeune ailier fort américain Kyle Weems qui s’est « fait les dents » dans le championnat allemand ou l’arrière de 30 ans Keydren Clark qui a beaucoup bourlingué en Italie, et vous obtenez un savant mélange jeunesse / expérience.

POUR LA PASSE DE 3

Après avoir perdu leur premier match de championnat contre Limoges, les hommes d’Alain Weisz restent sur deux succès de rang en championnat. Ces deux victoires obtenues contre les promus Bourg-en-Bresse et Châlons-Reims pèseront lourd dans la balance au moment du décompte final. Ce soir, pour conforter leur place dans le premier tiers du championnat, la victoire est impérative. Mais Nanterre qui restait sur une défaite frustrante à domicile devant le voisin parisien, a remis les pendules à l’heure, en allant s’imposer à Cholet de très bellle manière (88-77) mardi dernier. La partie s’annonce acharnée. Quelques Couguars auront sans doute aussi dans un coin de la tête cette défaite rageante en finale de la Coupe de France il y a 5 mois. Peut-être s’en serviront-ils pour « booster » leurs nouveaux coéquipiers.

Même s’il est encore trop tôt pour en parler, c’est bien un match entre deux candidats aux play-offs qui s’annonce à Gentilly ce soir. Le gagnant affirmera ses ambitions, mais le perdant aura encore du temps pour « se refaire ».

Go SLUC !

 

Partager cet article