Marc Barbé : ” L’implication de tous doit être totale ” !

1.03.2017   //   Actualités du club, Brèves

NANCY : French Basketball Pro A, Nancy vs Chalons Reims

Après la déconvenue lundi dernier contre le Paris-Levallois, le Président du SLUC Nancy Basket, Marc Barbé, fait le point.
Entretien :

Président, que ressentez-vous après le dernier match contre le Paris- Levallois ?

Nous ressentons, les coaches et moi-même, beaucoup de déception.
Nous espérions que les arrivées des nouveaux joueurs allaient apporter un vrai plus sur le terrain et changer l’état d’esprit de l’équipe. Visiblement ce n’est pas le cas lorsque l’on s’arrête sur les deux derniers matches (Le Portel et Paris Levallois)… Au-delà de la défaite, c’est la manière qui me dérange terriblement.
En tant que Président du club, je suis désolé pour le public qui est venu une nouvelle fois nombreux (4975 spectateurs) nous encourager… un lundi soir. Le niveau de jeu proposé par l’équipe est nettement insuffisant par rapport à nos attentes à tous.

Avez-vous vu les joueurs depuis ?

Oui je suis allé dans le vestiaire à la fin du match. J’ai bien fait comprendre aux joueurs que leur « non-match » de lundi était honteux et décevant et que j’attendais une réelle réaction ce soir contre Strasbourg.
Certains d’entre eux n’ont pas le droit de montrer si peu d’envie et d’agressivité dans une mission aussi périlleuse que la nôtre.
Si nous voulons réussir cet objectif, l’équipe doit prédominer et non l’individualité. L’implication de tous doit être totale.

Les  chances de se maintenir semblent diminués de jour en jour ? L’opération maintien est-elle encore réalisable ?

Bien sûr que oui !
S’il y a une réelle prise de conscience de certains de nos joueurs qui ne sont pas du tout au niveau actuellement, on peut le faire !
Le mois de Mars va être vital. Les quatre matches qui arrivent sont cruciaux dans notre opération maintien. (Réceptions de Strasbourg et Dijon ; Déplacements à Cholet et Orléans).
Pour le moment rien n’est fini. Il reste des matches et des exploits à aller chercher.

Justement, le mois de Mars commence par la réception de Strasbourg. Un match difficile…

Sur un match tout peut se passer, on le sait… d’autant plus dans un derby !
Strasbourg c’est le top niveau du basket français. Elle a un effectif très riche et part largement favori.
Il est dont impératif que l’équipe hausse son niveau de jeu. L’absence de Brion Rush est dommageable, mais si l’équipe active le « mode combat », alors tout est possible !

Propos recueillis par Quentin LOZZIA

Partager cet article