LES COUGUARS EVITENT LE PIEGE (65-91) !

16.03.2014   //   Actualités du club, Compte rendu des matchs, Divers, Flash Infos

10834473604_4cc4ac08e8_c

 En équipe, les Lorrains ont offert une magnifique partition devant la Chorale Roanne
Photos : C2Images

Le SLUC Nancy Basket s’est imposé sur le terrain de la Chorale Roanne ce samedi 15 mars 2014 sur le score de 91 à 65.
C’est une prestation très solide qu’ont livré les hommes d’Alain Weisz contre une équipe en quête de rachat et qui joue désormais sa survie  en Pro A.
Les Lorrains ont su prendre le meilleur en début de match avant de voir Roanne prendre les devants (+7 à la 6ème minutes de jeu) sous l’impulsion d’un Pape Philippe Amagou intenable en première mi-temps (13 points), mais c’était sans compter sur l’esprit d’équipe irréprochable des Nancéiens qui n’ont pas paniqué et sont passés devant à la pause 40 -36.

” Les quinze premières minutes de la rencontre Roanne a très bien joué. Paradoxalement, ils ont commencé à douter dés lors qu’ils menaient de 7 points. On a su les faire douter et la confiance est venu de notre côté. On se méfiait beaucoup de cette rencontre, puisque Roanne vit une période très difficile. C’est un match qui pouvait être piège, et nous l’avons bien négocié en équipe solide. Il faut continuer sur cette lancée avant un match au sommet pour nous contre Dijon, qui est en pleine forme et qui sera un match déterminant pour la suite du championnat ! ” lâcha Alain Weisz en press-room.

Au retour des vestiaires, les Couguars en pleine confiance, ont empilé les tirs primés à l’image de Marcus Banks, innarêtable dans ce QT (11 pts à 3/3 à 3pts) et ont creusé l’écart (32-18 sur le QT) avant de définitivement prendre le large (+26).

Dans une Halle Vacheresse qui a grondé au coup de sifflet final les hommes du Président Christian FRA enchainent une 3ème victoire consécutive toutes compétitions confondues, primordiales avant une rencontre décisive la semaine prochaine à domicile devant la JDA Dijon.

Go SLUC !

Statistiques de la rencontre Chorale Roane // SLUC Nancy Basket.

Partager cet article