LE SUCCES FAIT DU BIEN (89-80) !

4.02.2017   //   Actualités du club, Brèves, Compte rendu des matchs

_DSC7267

Alex Urtasun, a sorti le grand jeu ce soir (19 pts, 6 rebonds, 4 pds pour 22 d’évaluation) pour permettre au SLUC de prendre le dessus sur son voisin du CCRB.
Photo : C2Images

Le SLUC n’a pas craqué. En tête à l’entame des 5 dernières minutes (77 à 74),  les partenaires de Brion RUSH (24 points  à 9/19) ont, ensuite, consolidé leur position pour l’emporter de 9 points. Après la déconvenue enregistrée en Coupe de France, le week-end dernier à Nanterre, cette 4 ème victoire  de la saison met selon les  termes  de Greg Beugnot : ” du baume  au cœur”.

Le coach lorrain avait de quoi souffler un peu. Personne n’ignorait, ce samedi soir, que les deux équipes jouaient un match important pour leur avenir respectif en Pro A. Mieux lotie que le SLUC au classement, l’entente CCRB ( 3 victoires de plus au classement) était venue à Jean Weille pour l’emporter. Rien de moins.

L’espoir de coach Nikola Antic a été douché. “Nous ne sommes pas dans la dureté durant la première mi temps. Débuter le match comme nous l’avons fait et encaisser  presque de 50 points en 20 minutes ne facilitent pas les choses” confessait il lors de la conférence de presse. “On a a pris 19 points d’ Urtasun et 24 de Rush alors que normalement nous  sommes meilleurs sur les joueurs extérieurs. A l’intérieur nous avons  été trop naïfs.”.

JONATHAN JEANNE MONTE EN REGIME

En définitive,  Chalons ne s’est jamais en position de troubler les cartes.  le Sluc a remporté 3 quart temps sur 4 ( 23-20 ; 25-20 ; 21-21 ; 20-19)  et n’a perdu que 7 ballons en 40 minutes (dont 5 dans le 1er QT) !. 

Et pourtant  le duel eut bien lieu jusqu’au bout. A la 25ème minute, le score était de parité : 55-55. Mais dans la tension de la seconde partie du match, et lors des situations brulantes,  le SLUC trouva,  a chaque fois, l’homme-clé. Ca change  la vie !

” Mes joueurs ont su prendre leurs responsabilités commenta coach Beugnot. Le symbole  du match est Jonathan JEANNE ( 8 points ; 6 rebonds ; 2 passes décisives ; 15 d’évaluation) . Il débute mal mais il relève la tête et  fait deux  passages  très bons sur le terrain.”

Avant de défier Le Portel, dans un autre match à quitte ou double la semaine prochaine, c’est une bonne nouvelle supplémentaire. Comme les résultats des adversaires directs  du SLUC. Certes, Dijon a gagné  à Gravelines ( A 2P), mais Orléans, Antibes  et Le Portel ont perdu. La saison continue…

Statistiques de la rencontre : SLUC Nancy Basket / CCRB

LE CLUB

 

 

 

 

Partager cet article