LE SLUC RUGIT DE BONHEUR (70-59) !

23.03.2014   //   Actualités du club, Compte rendu des matchs, Divers, Flash Infos

D3S_8070

“Paulo” Harris comme le surnomme le public nancéien, rugit après un dunk monstrueux durant un match intense et plein. ” Grand coup de chapeau à Paul Harris qui a été admirable ce soir en défense sur Riley” a souligné Alain Weisz en conférence de Presse.
Photos : C2Images

Le SLUC Nancy a été présent au rendez vous  !
Le score est quelque peu flatteur (pour Dijon) et ne souligne pas forcément la mainmise que le club du Président FRA a eu sur ce match au sommet (70- 59).

En prenant les choses par le début, la soirée avait, d’ailleurs bien commencée.
A deux heures du coup d’envoi, le staff  du club avait annoncé le “second” guichets fermés de la saison après celui de Chalon sur Saône ! L’effet d’annonce devint réalité car ce sont, en effet, 6000 personnes, qui comblèrent les sièges du palais des Sports Jean Weille. Le duel était annoncé explosif entre le 2ème et le 3ème du classement. Il le fut ! A la passion, voire à la folie dans le troisième quart temps (50-30 puis 57-37 à la 27me minute pour Nancy)..

Pour les  6000 fans, le deuxième enseignement de la soirée fut aussi radical. Dans l’engagement défensif, le SLUC a mis un soin particulier à “imposer ses conditions” aux Dijonnais (59 points seulement encaissés !). ” ici c’est Nancy” intima plus d’une fois, le speaker au micro. Les visiteurs l’apprirent très vite dans le cœur du match. Au troisième quart temps, Dijon disparut des radars de contrôle. Jean Louis Borg, coach  de Dijon, le reconnut sans peine, en après-match, pour expliquer la défaite de ses joueurs. “Il y a d’abord la qualité de l’adversaire entama t il. Ensuite, on ne peut pas laisser autant de secondes chances aux tirs aux Nancéiens. Aux rebonds, nous avons étés battus. Nous avions que Falker et Pietrus excellaient dans ce domaine.Enfin, nous finissons le match avec un petit 34 %  de réussite aux tirs (19/56). Trop difficile …”.

Quel impact physique !

De son côté, Alain Weisz, heureux d’avoir retrouvé Clevin Hannah performant (20 points ; 7/13) lâcha : ” la clé du match était l’impact physique qu’on allait pouvoir déployer durant la rencontre. Nous savions que Dijon est une équipe extrêmement physique. En briefing d’avant match, nous l’avions entouré ainsi que la bataille du rebond. Nous avons répondu présent dans ces deux secteurs du jeu… Ce soir, c’est un peu plus qu’une victoire. Nous gagnons la rencontre, et le goal average par la même occasion.”

Une victoire qui place désormais les Couguars à la deuxième place de la Pro A à égalité avec leur adversaire du soir, le Paris Levallois et Le Mans.
De bonne augure avant de préparer une rencontre très  importante, sur la route des Playoffs, contre la SIG Strasbourg… pour la 4ème fois de la saison la semaine prochaine. Mais le ” Sluc  is on the way…”(*) pourrait on presque  dire..

(*) : Le Sluc est sur le chemin

LE CLUB

Statistiques de la rencontre SLUC Nancy Basket // JDA Dijon.
.

 

 

Partager cet article