LE SLUC REPREND DES FORCES (96-83) !

7.03.2015   //   Actualités du club, Brèves, Compte rendu des matchs

D3S_7025

Randal Falker a retrouvé le chemin du panier et c’est “tout” le SLUC qui en profite.
Crédit Photo : C2Images

Le SLUC aurait il chassé ses doutes ?  Sa victoire , samedi  soir, contre Rouen : 96-83 est un début de réponse. En tout cas il a repris des forces après une chute de tension à Bourg en Bresse, la semaine dernière et mercredi soir dernier en Coupe contre Dijon (72/75).

Mais s’il faut résumer le match , réussi  des Cougars , il faudrait commencer par mettre en évidence l’impact  de ses joueurs majeurs. ” Quand ils sont là comme ce soir illustra Alain Weisz en conférence de presse c’est déjà mieux (voir les stats.”

Au premier rang d’entre eux, les 5200 spectateurs éliront Randall Falker “homme du match”. Avec 21 points, 10 rebonds et 28 d’évaluation, le MVP de la saison dernière est revenu sur le devant de la scène ( 49-33 à la mi temps). ” Nous avons retrouvé Randall Falker, cela change tout” dixit Alain Weisz.

RANDALL ET FLO INDISPENSABLES !

Mais que dire, également, de l’altruiste Flo Pietrus  le capitaine aux 8 points, 9 rebonds, distribuant …11 passes décisives ? Lui a aussi a beaucoup travaillé pour l’équipe !

En définitive, ce qui n’est pas si courant que cela cette saison, les Cougars auront plié l’affaire dès le premier quart temps (26/10) .  ” J’ai beaucoup aimé notre début de match. Il y avait  beaucoup de détermination. ” continuait coach Weisz

Ce que regretta amèrement le coach normand Christophe Denis en press-soom. ” Nous manquons de dureté, notamment dans l’intention. Physiquement, nous souffrons et les relations joueurs intérieurs/joueurs extérieurs sont inexistantes Le SLUC a compris qu’il fallait reculer nos shooteurs à 10 mètres.”.

Auparavant JM Mipoka avait signé le même constat. ” Nous nous précipitons trop en attaque. On doit descendre  les équipes à moins de 20 points par quart temps pour espérer s’imposer à l’extérieur. Mohammed (17 points) est un joueur complet qui peut apporter au SLUC.”

D’ailleurs, le SLUC n’accorda aucune seconde chance aux Rouennais. “Je voulais absolument gagner le match et ne pas tenter de coaching conclua Alain Weisz. il fallait repartir. Peu importait la manière…” La course aux Plays Offs est lancée.

LE CLUB

Statistiques de la rencontre SLUC Nancy Basket / SPO Rouen

D3S_7007
Alhaji Mohammed a réussi sa première en Pro A. L’ancien nancéien, Jean-Michel Mipoka a d’ailleurs loué toutes les qualités d’Alhaji.

Partager cet article