LE SLUC PROCHE DE L’ELIMINATION (62-71) !

25.11.2015   //   Actualités du club, Brèves

D3S_5216

Andy Panko pris de vitesse par Michael Bramos (ballon en main) a eu beaucoup de mal à stopper les “drives” adverses !
Photo : C2Images

Le SLUC Nancy s’est de nouveau incliné en Eurocup ce mercredi 25 novembre devant le Reyer Venezia sur le score de 62-71.
Avec cette défaite, les Couguars sont très proche d’une élimination en Eurocup. Le SLUC Nancy a été maitrisé par une équipe italienne très adroite derrière l’arc (12/26) et très propre en défense.

Brouillon offensivement et peu en réussite due à la défense en zone offerte par les italiens, les lorrains n’ont rien pu faire pour contrer la belle équipe vénitienne coachée par la légende italienne Carlo Recalcati.
Après un nouveau faux départ (15-27 à la fin du 1er QT), les Couguars ont su revenir dans le match et prendre l’avantage en tout début de 3ème QT (41-40) mais malheureusement sans se détacher. Pire encore, c’est le Reyer qui a su appuyer sur l’accélérateur pour prendre une avantage qui s’avéra définitif.

Alors que le SLUC affichait sa 13ème défaite de la saison, Alain Weisz accuse le mauvais départ de son équipe : “ Nous avons mal débuté la rencontre en encaissant 27 points dans le premier QT. Nous n’avons pas su arrêter les drives adverses et c’est préjudiciable.
Au match aller, nous étions très proche, mais ce soir nous avons joué par réaction. Nous n’avons jamais pu stabiliser notre avance quand nous sommes passés devant. Je ne peux pas reprocher de la combativité à mes joueurs, car nous encaissons seulement 71 points contre une équipe très adroite avec 16 rebonds offensifs de notre côté. ”

Venise maitre dans le tir à 3 points !

De son côté l’entraineur italien tenait lui à féliciter ses hommes : ” La première des choses, je tiens à féliciter mon staff et mes joueurs. Nous avons fait un excellent match et une bonne préparation. Mes joueurs étaient prêts à exécuter les consignes. C’était une nouvelle fois un gros match, 3 jours après une lourde défaite dans le championnat Italien contre Milan (défaite de 22 points).”

Ce n’est pas la meilleure façon de préparer un match ô combien important en Pro A vendredi soir à Antibes, pour y affronter les sharks !

Seule bonne nouvelle ce soir, la signature en début de soirée du frère de Florent, Mickael Pietrus. Alain Weisz a d’ailleurs eu à le faire remarquer après la rencontre : ” C’est une aubaine pour le club. Cela s’est fait très vite. C’est une bonne chose de l’avoir signé. C’est un joueur qui n’a peur de rien, et qui va je l’espère nous redonner de l’énergie de l’espoir, et du sourire. Nous allons pouvoir compter sur son pourcentage aux tirs mais également sa défense, sa contre-attaque… La dernière fois qu’on l’avait vu il défendait sur Lebron James. Donc bon ! ”

Welcome Mickael

Statistiques de la rencontre : SLUC Nancy Basket / Reyer Venezia

Le CLUB

Partager cet article