TROP COURT LE SLUC (73 – 83) !

24.10.2015   //   Actualités du club, Brèves

D3S_8463

A l’image de Benjamin Sene, le SLUC Nancy était trop court face à l’armada villeurbannaise.
Photo : C2Images

Le SLUC Nancy Basket s’est incliné devant ASVEL sur le score de 73 à 83. Une nouvelle déception pour les hommes d’Alain Weisz qui se retrouvent, ce soir, derniers de la Pro A, avec 5 défaites en autant de matchs.
Les scénarios se répètent encore et encore pour les Couguars en ce début de saison. Après une très bonne première mi-temps (46-41), le SLUC a souffert au retour des vestiaires en encaissant un 11-22 sur le seul 3ème QT, mettant fin à ses espoirs de première victoire de la saison.

“Nos 3èmes QT sont diaboliques” (Alain Weisz)

Alain Weisz est apparu déçu, mais pas abattu en conférence de presse d’après-match.” Les pertes de balles nous empêchent de marquer et donnent des points faciles à nos adversaires. La première mi-temps est bonne et je peux vous dire que ce n’est pas un excès de confiance quand on revient sur le terrain. On savait qu’ils allaient durcir. Après nos 4 premières actions de la seconde MT avec Javon MC Crea, il n’y a plus eu de son, ni d’image. Ensuite, nous avons joué un jeu brouillon… Les troisièmes quart-temps sont diaboliques à chaque fois. A la place de mettre la tête sous l’eau de nos adversaires, on permet la chose inverse. Je retrouve le scénario à tous les matches. C’est dommageable et décevant. On ne tient pas les rencontres, et ce n’est pas un problème physique. Nous sommes courts. Il ne faut pas oublier que l’ASVEL est très fort. Mais malheureusement, toutes les équipes sont fortes contre nous.”

De son côté, le coach canadien de l’ASVEL, JD Jackson est très satisfait de cette victoire, à la saveur particulière : ” Nancy est toujours devant dans tout ses matchs. Ils ont beaucoup de talent. Mais ils se cherchent. En attaque, c’est l’une des équipes les plus difficiles à gérer. On savait qu’ils allaient mettre une intensité Playoffs et on a su répondre à ça en seconde mi-temps. On a fermé la porte et sur les shooteurs et sur les rebonds. Il fallait des grosses prestations de certains de mes joueurs pour remporter ce match. Charles Kahudi a été important, face à Panko et Pietrus. Je suis très satisfait de cette victoire”

Les temps sont durs dans la maison SLUC, les beaux jours finiront tout de même par arriver !

Prochain rendez-vous pour les Couguars, à domicile, mercredi prochain (28 octobre à 20h00) en Eurocup contre Saragosse.

Statistiques de la rencontre SLUC Nancy Basket / ASVEL Basket

Go SLUC

Partager cet article