LE SLUC AVEC SERIEUX : (90 – 58) !

14.04.2018   //   Actualités du club, Brèves

FIn match Charleville

Le SLUC Nancy Basket s’est imposé ce samedi 14 avril 2018 sur son parquet devant Charleville sur le score de : 90 à 58 !

Après deux revers consécutifs à domicile, les Couguars ont mis fin à cette mauvaise série en prenant le meilleur sur la lanterne rouge de Pro B, Charleville-Mézières.
Sérieux, appliqué, et plutôt adroit, le SLUC a pu compter sur les retours de Dewayne Russell et Gary Florimont pour littéralement faire plier Charleville. Au final, une victoire nette de + 32pts.
Mais c’est bien simple, ce soir le succès est collectif. Tous les nancéiens ont marqué ce soir et c’est sûrement une première cette saison.
Les nancéiens ont su se rendre le match facile en appliquant une défense de fer, une domination sans égal dans la raquette et en étant adroits.
Ils ont su alterner le jeu intérieur et extérieur pour trouver des tirs ouverts qui font très mal à la formation ardennaise.

Après un début de match un peu poussif (9-12, à la 6ème), le SLUC a appuyé sur l’accélérateur suite à un très bon passage de Mickael Var et Gaetan Clerc pour prendre l’avantage dès la fin du 1er QT (24-13) puis à la MT (49-31).
Le match semblait plié mais dès le retour des vestiaires, le SLUC n’a pas pris la seconde mi-temps du bon bout… Mais suite à un temps-mort de Greg Beugnot, les Couguars ont de nouveau appuyé là où ça faisait mal, pour enfin s’envoler vers un succès plus que positif.

Gentilly retrouvait alors le parfum de la victoire !

Déclarations d’après match :

Dewayne Russell : “J’étais très heureux de revenir en compétition après deux semaines d’absence. Je suis très content également d’avoir retrouvé le goût de la victoire à domicile. C’est un vrai succès d’équipe.
Ce soir on a très bien réagi. C’est la meilleur manière pour préparer les Playoffs. Cette victoire est un premier pas. Cette saison, à chaque match il y a des opportunités, il faut les saisir pour gagner un match. C’est un très beau succès.”

Gregor Beugnot : “A la mi-temps, je n’étais pas content. On avait fait les bons efforts mais pas assez à mon goût dans l’alternance dans notre jeu.
En Pro B, année après année, il y a de moins en moins de matchs faciles. Il faut donc profiter des matchs qu’on se rend simple pour travailler et se donner confiance. En face, Charleville a rapidement démissionné quand on a appuyé sur l’accélérateur. Quand tu te rends le match facile par tes efforts il faut continuer et poursuivre le bon travail. Je suis très content du succès.”

#GoSLUC

Partager cet article