LE MSB MENE LA DANSE !

8.04.2014   //   Actualités du club, Divers, Flash Infos

Page semain Le MANS
 
 La semaine dernière, le SLUC Nancy visait la passe de 4 en déplacements chez le voisin strasbourgeois. Après trois succès consécutifs (Pau, Roanne, Dijon), une victoire au Rhénus aurait indéniablement marqué les esprits.
Malheureusement, les Couguars n’ont pas réussi le casse ! Sans  Benjamin Sene et  Marcus Banks, blessés, Nancy a souvent fait le yo-yo au cours de cette rencontre. Déjà distancés à la pause (39 – 46), les Couguars sont  revenus à 2 longueurs à 5’38 du terme (64 – 66). Mais le money-time fut alsacien. Le SLUC perdit des ballons importants et Antoine Diot (SIG), qui retrouve une forme éblouissante depuis début mars, «referma le couvercle» avec ses shoots primés. Au final, l’international tricolore terminera la rencontre avec 22 points et 10 passes décisives au compteur.
Cette défaite est  venue rappeler aux Nancéiens que dans ce championnat si homogène, la vérité d’un match n’est pas forcément celle du lendemain.
Avec 15 victoires au compteur, le SLUC est toujours en course, bien évidemment, pour les play-offs. Mais gare au faux-pas ! Car si les Couguars sont à une victoire seulement du quinté de tête, ils n’ont qu’un succès d’avance sur l’ASVEL, 9e, et deux sur Nanterre, 10e.

Le SLUC espère toujours le top 8. Mais l’adversaire, Le Mans,  qui se présente, ce soir, sur le parquet de Gentilly va tout faire pour contrecarrer ce projet.

Un MSB remonté et au complet !
Coachés par JD Jackson, les “Tangos” (voir la couleur des maillots),  vainqueurs de la LeadersCup en février sont en course pour terminer en haut du classement. Après deux défaites consécutives mi-mars à Gravelines et à domicile devant le Paris-Levallois, le MSB a très bien réagi en s’imposant devant des équipes en pleine confiance : à Limoges le 22 mars dernier, puis en prenant le meilleur sur Lyon-Villeurbanne, il y a 10 jours. L’équipe mancelle est en rythme ! Lors de ces 2 succès, le trio US Wood – Terry – Duggins a été déterminant. Le pivot brésilien JP Batista et l’ailier international tricolore Charles Kahudi n’ont  pas été en reste. Le Mans, ce sont des joueurs au service du collectif comme Pape Sy, Alain Koffi, Antoine Eito ou Dounia Issa, capables à tout moment de renverser une partie.
En championnat, le 7 décembre dernier, les Couguars l’avaient emporté au Mans (77 – 56), mais la  formation mancelle était privée de son redoutable meneur DaShaun Wood. En Coupe, le 5 mars, le SLUC s’est une nouvelle fois imposé dans la Sarthe (59 – 49)… mais son “Royal” pivot JP Batista manquait à l’appel.
Ce soir, le MSB, qui devrait jouer au complet, mettra tout en œuvre pour mettre un terme à cette série nancéienne. Attention aux émotions…. !
Bon match à tous.
GO SLUC !
Prochaine rencontre : SLUC Nancy Basket/Dijon en demi finale de Coupe de France le vendredi 11 avril à 20 heures au Palais des Sports Jean Weille.
Partager cet article