LE CSP STOPPE LE SLUC (94-100 AP) !

1.10.2016   //   Actualités du club, Brèves

_DSC5254

DAshauwn Wood qui tente ici de barrer la route à Vargas (balle en main) a fait la différence en fin de match…
Photo : C2images

Le SLUC Nancy Basket s’est incliné ce samedi 1er octobre en début de soirée contre le CSP Limoges sur le score de 94 à 100.

Les 4 600 fans de Gentilly  peuvent nourrir des regrets  car la victoire était toute proche et ce d’autant plus que la prestation de l’équipe d’ Alain Weisz a été appréciée dans son ensemble.
En effet l’ultime lancer-franc de Marc Trasolini (alors à 7/7 dans cet exercice à ce moment de la rencontre) s’est échoué sur l’arceau avant de retomber dans les bras limougeauds.
Le score était alors de 87-87 partout et il restait 10,2 dans le temps réglementaire.

Avec des si on referait Paris… C’est vrai. Mais le SLUC, qui avait alors démarré timidement la rencontre (14_22 à la fin du 1er QT), a su retrouver des ressources pour prendre l’avantage à la mi-temps (43-40) grâce à la doublette US McFadden-Ere (41 points au total).

Au retour des vestiaires, le SLUC continua sur la lancée en faisant déjouer le CSP en contre-attaquant, en prenant des rebonds, des shoots intelligents, en  mettant du coeur (56-49 à la 25′).
Mais peut-être par un excès de confiance ou de maladresse, et avec le soucis de bien faire devant son public pour la première fois de la saison, le SLUC prit alors des shoots un peu trop rapides et permit au CSP de revenir dans la rencontre (58-58 à la 29′).

La prolongation fut alors un combat âpre qui se joua à 1 min de la fin de la rencontre. Le SLUC menant 93-91, mais Camara sous le cercle, puis Deshaun Wood, alors plutôt discret, mis un trois points dans le corner pour donner 3 points d’avance à 49 secondes de la fin (93-96).
Le SLUC semblait abattu… Il ne reviendra pas dans la rencontre, et laisse ce soir Limoges empocher les deux points de la victoire.

Propos d’après-match :

Klemen Prepelic : “Nous savions que le match allait être très dur. Nous avons montré beaucoup de caractère pour remporter cette victoire.
Nous avons su prendre des bons rebonds et des shoots intelligents qui ont permis de gagner le match.
Peut être que certains tirs sont chanceux, mais tant mieux, on ramène la victoire et c’est bien là l’essentiel.”

Dusko Vujosevic : “Je suis très heureux de la victoire  J’ai un groupe en ma possession qui aime jouer ensemble en travaillant dur. Nancy est une excellente équipe avec une très grosse ligne arrière et des bons joueurs de 1 contre 1. Beaucoup de personnes étaient inquiets sur nos scooters… ils ont montré ce soir ce dont ils étaient capables”.

Gary Florimont : “Nous sommes mal rentrés dans le match. Nous le perdons pas à la fin mais au début. Nous leur avons donné confiance trop rapidement.
Certains rebonds auraient pu être décisifs…
A 93-91 il y a une panne d’agressivité de notre côté car nous étions dans la pénalité. La rencontre se joue sur l’équipe qui a le plus envie…
Nous sommes ce soir déçus car nous voulions faire 2/2 à domicile pour lancer notre saison.”

Alain Weisz : “Cela se joue à rien.
Je crois que nous étions un peu trop discrets en début de match et pas assez confiants. Nous avons laissé des tirs à Prepelic, qui lui ont donné de l’assurance et de la  confiance.
Nous avons manqué un peu d’agressivité face à lui.
Notre réaction s’explique quand que nous avons sorti le CSP de leur système de jeu, en courant… C’est notre point fort cette saison.
Quand on court, on joue bien. Lorsque nous menons de 7 points, on commet quelques erreurs en étant moins agressifs, et en prenant des tirs extérieurs mal amenés.
Limoges est alors revenu dans le match.
Ils ont été très adroits 3 points (15/40) en mettant des gros tirs, dont certains à 1m50 derrière la ligne.
Il faut rester déterminé par rapport à la suite. Il y aura de la pression car nous n’avons pas encore démarré.
La venue de Cholet est très importante pour lancer notre saison.”

Partager cet article