KENNY GRANT : ” UNE SUPERBE EXPERIENCE ! “

27.09.2013   //   Actualités du club, Divers, Flash Infos

NANCY : French Basketball Pro A, Nancy vs Lyon Villerbanne (ASVEL)

Kenny Grant jouera pour la 4ème saison en Pro A avec le SLUC.
Photos : C2Images

Jusqu’à la première journée de Pro A (le 5 octobre 2013 contre Nanterre), les joueurs du SLUC Nancy Basket se prêteront au jeu des questions-réponses. Ainsi ils se livreront à travers une interview décalée !

Aujourd’hui c’est au tour de Kenneth Grant (1m88, 31 ans, Poste 2).

Parle-nous de ta carrière ?

J’ai commencé le basket à 7 ans à Orthez. Je suis resté dans le sud-ouest de la France durant 9 années.  J’ai fait toute ma formation là-bas, mais lorsqu’il m’a été proposé d’accéder au Centre de Formation de Biarritz, ou d’aller aux USA, je n’ai pas hésité ! C’était l’un de mes rêves.
J’ai fait 2 ans au lycée de St Marys (Champion et vice champion de New York) et 5 ans à l’université :  1 an à Lafayette et 4 saisons à Davidson (NCAA).
En 2006 je suis revenu en France pour mon premier contrat professionnel à Nantes (Pro B).
La saison 2007-2008 j’alterne entre 2 clubs en une saison : CSKA Moscou, Stal Ostrow (Pologne)  et Gaz Metan Medias (Roumanie).
(Roumanie).
Entre 2008 et 2010, j’ai joué dans le championnat suédois (Norrkoping Dolphins) ou nous sommes Champion de Suède en 2009-2010. Depuis j’évolue au SLUC Nancy Basket.

Quel est ton style de jeu ?

Je suis un combo-guard, c’est-à-dire que je suis un meneur-arrière plutôt shooteur… J’aime par dessus tout gagner !

Quelles sont tes premières impressions depuis la reprise ?

Elles sont bonnes. Cela fait un peu plus d’une semaine que je suis avec eux, même si j’ai mes repères avec la ville et le club, il y a maintenant de nouveaux systèmes, un nouveau fonctionnement, avec un nouveau coach… Je dois redémarrer à 0. Mais sinon tout se passe bien.

Quel est ton plus beau souvenir depuis que tu es basketteur professionnel ?

J’en ai deux : Champion de Suède et Champion de France avec le SLUC (2011).

Avec quelle célébrité aimerais-tu partager un repas ?

Quentin Lozzia notre responsable Communication. A Nancy, c’est une célébrité (Rires).

Ton dernier voyage ?

Slovénie, mais pas pour les vacances (Il a disputé l’Euro avec l’équipe nationale suèdoise).

Tu évoques la Slovénie, tu as disputé le premier euro de ta carrière, comment s’est passé ton expérience ?

C’était vraiment une super expérience. On aurait voulu faire mieux bien sur. Mais au final, malgré un tirage au sort difficile, nous finissons 4ème du groupe devant la Russie et la Turquie. Cela nous classe entre la 12ème et 16ème place européenne pour une nation comme la Suède c’est bien. Cela va nous aider à être dans un bon chapeau lors du tirage au sort pour les qualifications du prochain EuroBasket.

NANCY : French Basketball Pro A, Nancy vs Le HavreKenny tente de prendre le dessus sur le Havrais Graham Brown (Saison 2012-2013).

Quel pouvoir surnaturel aimerais-tu avoir ?

Voler ou … chanter comme Justin Timberlake

Quel rêve d’enfant as-tu réalisé ?

J’ai réalisé 3 rêves de mes buts : aller à l’Université aux USA, être champion de France et participer à un Euro.

Un personnage historique ?

Jules César

Ton idole ?

MES idoles… Mes parents

Quelle sorte de musique écoutes-tu avant un match ?

Ça dépend, j’écoute de temps en temps un peu de tout, mais c’est simplement pour me relaxer, sinon j’évite au maximum.

As-tu déjà fais autre chose que du basket ?

J’étais vraiment mauvais au tennis, et pire encore au foot…

Si tu n’étais pas joueur de basket professionnel, que serais-tu ?

Surfeur professionnel (Rires)

A quel endroit aimerais-tu vivre ?

Sur la plage… Pas de pays en particulier, simplement sur la plage.

Quelle est la pire excuse que tu aies donnée à un coach, après avoir manqué un entrainement ?

Je ne manque pas d’entrainement. J’ai dû donner quelques excuses “bidons” quand j’étais au Collège ou au Lycée, mais je ne m’en souviens plus.

Quel joueur contre lequel tu as joué t’a le plus impressionné ?

Tony Parker, lors de ASVEL – SLUC Nancy, en 2012 lors de la grève en NBA.

Quelle sorte de personne es-tu ?

Je suis une personne ouverte, sympathique et loyale.

As-tu un projet que tu aimerais finaliser ?

Finir ma maison à New York… sur la plage !

Partager cet article