Kenny Grant : “…continuer à jouer pour Christian FRA…”

28.05.2013   //   Actualités du club, Divers

NANCY : French Basketball Pro A, Nancy vs Lyon Villerbanne (ASVEL)

L’arrière americano-suédois, Kenny Grant, (ci-dessus, en photo à la droite d’Edwin Jackson-Asvel- MVP de la saison) de la même manière que son capitaine John Linehan la semaine dernière, livre son bilan de la saison 2012-2013. Il affirme son souhait éventuel de jouer pour le SLUC l’an prochain, si…

Kenny, peux-tu nous faire un bilan de la saison 2012-2013 individuellement et collectivement ?

La saison a été plutôt ratée et décevante. Après une bonne pré-saison et avec l’objectif du club, nous n’avions pas le droit de jouer le maintien. On a quand même réussi à sauver la saison lors des derniers matchs. Ce n’était pas chose facile, mais nous avons remporté 4 des 5 dernières rencontres.
Individuellement je n’ai pas été dans la situation idéale.

Que retiendras-tu malgré tout ?

Comme je l’ai dis auparavant, la saison a été décevante, pour ce que nous espérions. Le président FRA monte chaque année une équipe pour jouer autre chose que le maintien. L’équipe est construite pour jouer les Plays-Offs et plus encore.
Après c’est le basket… quand on voit ce que fait Nanterre, avec leur budget ! Ils sont en finale du championnat de France. Je retiens que rien est garanti même lorsque l’équipe est bien plus forte sur le papier.
Il est important de prendre chaque match après l’autre, de jouer en équipe. Nous avons réussi à reproduire ces objectifs lors des mois de mars et d’avril et notre niveau de jeu  a augmenté !

Tu ne seras plus sous contrat en juin prochain. On te sait très apprécié par les fans Nancéiens. Ils souhaitent que tu fasses partie de l’effectif 2013-2014. De quoi sera fait ton futur proche ?

Déjà, merci à eux ! Leur soutien est important, et j’aime pouvoir leur rendre.
Pour être sincère, j’aimerai vraiment continuer à jouer pour le président FRA, et le club de Nancy. Christian FRA est celui qui m’a fait revenir en France alors que j’évoluais dans le championnat Suédois. De nombreux clubs doutaient de moi. Il a eu confiance en moi et cette même année, nous sommes Champions de France. Je lui serai toujours reconnaissant pour ce qu’il a fait.
Nancy, que je parte ou que je reste, restera toujours une ville particulière. Pour moi, c’est vraiment quelque chose de spécial. D’abord, c’est le club ou j’ai joué le plus longtemps dans ma carrière. Je me suis fais des amis sur et en dehors du terrain. Je me sens vraiment bien dans cette ville.
Donc pour mon avenir, je ne sais pas encore, j’ai un agent qui travaille sur ça. J’attends de voir le futur coach du SLUC. Si je peux faire partie de ses plans, j’aimerai beaucoup rester au club.

L’été dernier, tu t’es qualifié avec ton équipe nationale pour le Championnat d’Europe 2013 qui aura lieu en Slovénie ( à partir du 4 septembre 2013), quel est ton programme ?

Je me  suis reposé pendant deux semaines et depuis, j’ai repris l’entrainement tranquillement….    Je rejoindrai, par la suite, la Suède fin juillet, où nous aurons quelques matchs amicaux contre la Lituanie ou encore l’Allemagne. C’est vraiment intéressant de pouvoir participer à cette compétition. Peu de joueurs pourront dire qu’ils ont joué un Euro Basket. J’ai vraiment de la chance d’y participer. Nous avons un bon effectif, en plus les 2 joueurs NBA  : Jonas Jerebko (Detroit Pistons) et Jeffery Taylor (Charlotte Bobcats)  participeront à la compétition.

Le tirage n’a cependant pas été clément avec vous …

Nous avons un groupe très dense et très difficile avec la Grèce, la Russie, l’Italie, la Finlande, et la Turquie. Mais on vient aussi pour jouer ce genre de match… c’est vraiment excitant !

As-tu un  message à faire passer ?

Je n’ai pas envie de dire “au revoir” car pour l’instant je ne sais pas pour mon avenir.

Je souhaite bonne chance à Steph (Brun avec Nanterre) et Moussa (Badiane avec Antibes), mes deux anciens coéquipiers Couguars (Champion de France ensemble en 2011) qui vont bientôt jouer les finales Pro A et Pro B !


Propos recueillis par Quentin Lozzia

Photos : C2images

Le Club

Partager cet article