Gaetan Clerc : ” Gérer le tempo contre Denain sera la clé ! ”

4.04.2018   //   Actualités du club, Brèves

0J4B6707

Celui qui a évolué à Nancy entre 2007 et 2010 revient dans la cité ducale.
Le savoyard de naissance se révèle cette saison encore comme un parfait joueur d’équipe et le prouve sur le terrain.
A huit journées de la fin et à quelques jours d’affronter Denain à Gentilly, Gaetan Clerc dresse un bilan sur l’équipe mais également sur les clés du match de samedi (20h).
Entretien.

Gaetan tout d’abord comment va votre épaule ? 

Ça va je me suis bien remis de ma blessure. J’ai encore des petites douleurs, mais rien qui ne peut m’empêcher de jouer.

Le SLUC est-il en retard par rapport à ses objectifs ? 

Je pense que le SLUC se doit d’être à une place plus haute, c’est certain. Mais la Pro B prouve cette saison encore son homogénéité.
C’est très difficile de monter en Pro A, quel que soit le budget, d’autant plus pour le SLUC qui ne connait pas la division.

Vous enchainez par moment le bon comme le moins bon, comment l’expliquez-vous ?

C’est assez dur à expliquer honnêtement. On vit une saison compliquée en terme de blessures. Nous avons été rarement au complet depuis le début de saison.
On a également une équipe jeune, qui découvre pour beaucoup d’entre nous, le championnat et le monde professionnel.
Mais c’est aussi une des spécificités de la Pro B… l’incertitude.
Quand on regarde Quimper qui enchaine une victoire contre St Chamond pourtant 5ème et contre nous en une semaine tout en étant relégable… ça en dit beaucoup.

Vous avez d’ailleurs poussé un coup de gueule après la défaite à domicile contre Quimper…

Je n’ai pas l’impression d’avoir dit grand chose. Alors oui j’étais remonté mais je n’ai pointé personne. On restait sur 3 victoires consécutives dont une à Orléans et là on entend parler toute la semaine de montée direct en Pro A, de Playoffs quasiment acquis… Mais on en est pas la… On en est loin même.
Il faut rester prudent et à sa place.
On est entre la 6 et la 7eme place depuis le début de saison, c’est peut-être notre vraie place. On devra se battre comme tout le monde pour monter en Pro A. SI le sport ne se résumait qu’à celui qui a le plus grand budget accède en Pro A, ça ne serait pas interessant.

 Vous avez réagi en vous imposant, sur le parquet de Nantes 4 jours après votre défaite inattendue contre Quimper…

Oui nous avons montré une grande force de caractère d’autant plus que nous étions privés de Dewayne et de Gary… nos rotations étaient donc réduites.
On a su montrer de la solidarité face à une équipe qui joue sa survie alors qu’elle avait des grandes ambitions en début de saison. Ce n’est jamais facile de jouer dans ces conditions, mais nous avons réalisé une belle performance.

Vous affrontez une équipe que vous connaissez bien, Denain, même si elle ne vous réussit pas pour le moment (4 défaites pour 1 victoires en 17/18). Quelles vont être les clés du match ? 

Denain va récupérer son pivot Jérome Cazenobe plus un remplaçant pour Goulbourne… un vrai plus pour eux.
Cazenobe nous a fait à chaque fois beaucoup de mal… il faudra le limiter.
Tout le monde est dangereux : ils shootent, ils drivent, ils défendent dur.
Stopper le meneur Jay Threatt qui est le vrai maitre à jouer de cette équipe sera indispensable. Il gère très bien le tempo des matchs et fait jouer ses coéquipiers.
Gèrer le tempo de la rencontre sera la clé !

0J4B5987

Partager cet article