ET EVTIMOV CHANGEA LE COURS DE LA RENCONTRE (85-91) …

8.10.2016   //   Actualités du club, Brèves

_D3S6257

Le SLUC Nancy Basket s’est incliné ce samedi 8 octobre 2016 devant Cholet Basket sur le score de 85 à 91.

c’est un nouveau revers à domicile qui ne permet toujours pas au SLUC de lancer officiellement sa saison.

Tout avait pourtant bien commencé.
Après un excellent premier QT (30-23), on pensait que le SLUC allait faire plaisir à son public, une nouvelle fois venu en nombre (4788 spectateurs), mais c’était sans compter sur les gâchettes extérieurs de Cholet : Rodriguez ( 24 points), Evitmov (18 points) mais aussi sur son homme de chantier Graham Brown ( 21 points, 4 rebonds, 3 passes) qui ont changé le cours de la rencontre.

Le SLUC s’est mis à bafouiller son basket sur certaines séquences et a laissé 10 points sur la ligne des lancers-francs (7/17).
D’autant plus rageant, que le SLUC, sous l’impulsion d’Ebi Ere, avait repris les commandes de la rencontre (75-71) à 5 minutes du gong en infligeant un 15-0 à Cholet (60-71 puis 75-71). Mais Evtimov maladroit en première MT, fit la différence dans le money-time (0/3 à 3 points puis 6/6 en 2ème MT).

Prochain rendez-vous pour les lorrains, le dimanche 16 octobre, ils se déplaceront à Chalon sur Saône.

Les Déclas :

Philippe Hervé (Coach Cholet) : « Collectivement je n’ai pas beaucoup de problèmes avec mon équipe… Au contraire. Notre plus gros soucis ce sont nos 1er QT ou nous manquons totalement d’intensité. A partir du moment où les garçons ont fini par comprendre que nous ne gagnerons jamais en encaissant autant de points, le match à changé.
J’ai beaucoup aimé la deuxième MT !
Nous avons très bien ciblé Ilian (Evtimov) qui a mis les shoots en deuxième (6/9 au final), le tout en alternant entre le danger extérieur et les points de fixation intérieur.”

Alain Weisz :  (Coach SLUC) : «  Nous sommes trop permissibles sur les tirs à 3 points. Evtimov a fait une grande deuxième MT et ce n’était pas faute de s’en méfier. Nous avions averti les joueurs du danger qu’il pouvait apporter.
En 1er MT nous l’avons bien arrêté, mais malheureusement en 2eme MT les changements défensifs ne se sont pas faits. On est coupable sur cet aspect du match.
Nous payons aussi le début de match de Rodriguez (15 points dans le 1er QT) qui a lancé son équipe. Le match s’est  alors équilibré mais on paye un lourd tribut aux lancers francs. Dans un match qui se tient, c’est difficile…
C’est décevant, car on se retrouve désormais dans la partie des mal classés… ”

Le CLUB.

 

Partager cet article