DOCTEUR SLUC, MISTER NANCY (85-81) !

28.10.2017   //   Actualités du club, Brèves

0J4B3089

Bryton Lemar ( ici  au cercle)  et en contrebas  de la photo et Dewayne Russel ont réalisé un  match. plein

C’est un SLUC à deux visages, vu ce soir… mais heureusement victorieux au final.

La première mi-temps qui fut de très bonne facture, avec une alternance de jeu intérieur puis extérieur, sous la houlette de Dewayne Russell (17pts, 9 pds), mais aussi de Philippe Braud (14 points), permit au SLUC de retourner aux vestiaires avec 18 points d’avance (39-21).
Le SLUC était à ce moment-là souverain de sa rencontre… du moins le pensait-on
Malheureusement ensuite, les Couguars ont montré un tout autre visage alors que dans le même temps St Chamond réagissait…
Chiffre à la clé : les visiteurs marquèrent 27 points sur le seul 3èmeQT, alors que durant les 20 premières minutes le SLUC avait encaissé seulement… 31 points.
Tout, fut alors à refaire.

Dans un match qui s’est joué sur des petits détails, et durant le “money time”, c’est le SLUC, sur les trois dernières possessions qui fit la différence.
Un panier à 3 points de Lemar, un bon stop défensif et une bonne gestion des systèmes sur Micakel Var permirent au SLUC d’aller chercher son deuxième succès dans ce championnat.

Gentilly poussa alors un grand ouf de soulagement.

Déclarations d’après-match :

Alain Thinet (Coach St Chamond) : « Il fallait mettre d’entrée mettre le doute à Nancy. Malheureusement on a mis le SLUC en confiance en premier MT…
On ne voulait surtout pas que Russel et Lemar flambent… encore raté.
En première mi-temps, Nancy prend 9 ou 10 rebonds offensifs de plus et nous avons 9 balles perdues c’est énorme.
En deuxième mi-temps, c’est l’inverse qui s’est produit. On tient notre rebond on perd moins de ballons. La fin de match se joue sur deux possessions et on joue petit bras. C’est dommage et frustrant.
On aurait pu prendre une grosse valise vue la physionomie de la première mi-temps, donc j’ai bien aimé la réaction.
Mais il ne faut plus réaliser ce genre de prestation dans le futur.
Relativisons quand même, on est à Nancy, c’est loin d’être simple. »

Gregor Beugnot : « Il y a encore le traumatisme du début de saison, sur certaines situations et ça se ressent.
Sur les deux premier QT, Lemar et Russell ont été excellents par rapport à ce qu’on leur demande de faire.
Par la suite, on manque de lucidité et de confiance c’est pourquoi on loupe des choses.
On était très bien sur les deux premiers QT, et c’était plus qu’évident que St chamond allait réagir.
Défensivement on a alors commis beaucoup d’erreurs. Il fallait gagner pour se rassurer.
Le match se joue sur des détails et sur la dernière possession. On cherche à jouer sur le joueur qui est libre ( ndlr : Mickael VAR) et non sur celui qui est performant, et ça… ça me plait !
L’essentiel est là, la victoire ! »

 

LE CLUB

Partager cet article