DIJON PLUS CONSTANT (72-75) !

4.03.2015   //   Actualités du club, Brèves, Compte rendu des matchs

D3S_5435

Steven Gray (17pts) qui shoot ici sur Benjamin Sene, a été l’un des acteurs majeurs de la qualification de la JDA en 1/2 finale de Coupe de France.
Photo : C2Images

La Coupe de  France s’arrête là pour le Sluc !  Dijon, mercredi soir, a privé logiquement les hommes d’ Alain Weisz  d’une qualification en demi finales (72-75).

Pendant 40 minutes, le SLUC est apparu être sur courant alternatif.  Les 3500 fans ont vu, en tout cas, leur équipe favorite jouer à “pile ou face”, son ticket pour le tour suivant dans les ultimes minutes (70-72 à la 39ème).

Toujours est il, que  la balle de match échue à Kee-Kee Clarke  à 15 secondes du terme (72-73),  ne fut pas très bien négociée… presque comme un symbole des deux faces qui animent en ce moment le Sluc ( 33-27 à la mi temps après un 18-0 infligé à Dijon dans le deuxième quart de temps !)….Capable du “moins bon” et du.. “bon”, qu’il aurait fallu  étirer… sur le troisième quart temps (12-24).

LES REBONDS A DIJON !

Pourtant le Sluc a montré qu’il avait les moyens de sortir vainqueur de son duel avec les Bourguignons, qui, par moments, ont douté.  ” Le retour de  Jacques Alingue est une bouffée d’oxygène confia au final jean Louis Borg. La clé du match était le rebond ( 32-39  pour la JDA dont 14 offensifs) C’est notre deuxième demi finale en deux ans.”

En conférence de presse, coach Weisz lâcha : ” On laisse de lancers francs (19/29) à des moments importants. Nous sommes obligés de bricoler avec les joueurs qui s’en sortent. Nous n’avons pas un banc extensible. Quand un ou deux joueurs majeurs en sont en difficulté, nous passons à côté.”

Le coach restait malgré tout positif, en perspective du désormais seul objectif : la course aux play offs, en championnat. Un autre challenge au cours duquel Ahlaji Mohammed (4 points), la dernière recrue du Sluc, aura son mot à dire. “Il peut nous apporter de la percussion.” Il le fera dès samedi soir contre Rouen (20 heures à jean Weille).

LE CLUB

Retour en images sur la rencontre
Crédit : C2Images

Partager cet article