Damir Krupalija : “Heureux d’avoir signé pour le SLUC Nancy” !

11.06.2014   //   Actualités du club, Flash Infos

HYERES_KRUPALIJA_041111

Damir Krupalija (34 ans, 2m03) est la première recrue version 2014-2015 du SLUC Nancy Basket. En vacances actuellement, il a accepté de se livrer. 

Damir, parles nous de ton parcours ?
Après avoir essayé de nombreux sports étant jeune, je me suis tourné naturellement vers le basket à l’âge de 10-11 ans. Je m’entrainais à Sarajevo avec mon équipe de KK Zeljeznicar avant que la guerre explose. Par la suite, nous avons, avec ma famille, quitté notre pays pour Prague (République Tchéque). J’ai joué pour deux équipes : USK Prague, où ils m’ont dit que je n’étais pas assez bon pour évoluer avec eux, avant d’être transféré au Slavia Prague.
Après 3 saisons avec le Slavia, je me suis vu offrir une opportunité de partir avec toute ma famille aux USA et de jouer pendant 3 saisons avec le lycée de Boylan Catholic High School. Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai reçu une bourse d’études pour jouer dans l’université de l’Illinois. Quatre ans plus tard, je suis revenu en France et j’ai signé mon premier contrat professionnel avec le WTK Anwill Wloclawek en Pologne.
Puis tout s’est enchainé :
- de 2007 à 2010 : JDA Dijon
- de 2010 à Novembre 2011 : Hyères Toulon
- En novembre 2011, je signe en faveur de Bilbao avant de me blesser après seulement 10 jours.
- Pendant 18 mois, je n’ai pas joué le moindre match officiel, avant que l’Apollon Limassol m’offre une nouvelle chance au début de la saison 2013-2014 et le Spirou Charleroi jusqu’à la fin de cette saison.

Quel est ton style de jeu ?
Je n’ai pas vraiment de manière spécifique de jouer, mais j’apprécie énormément quand mon équipe marque des paniers faciles. Il faut donc créer le bon décalage, faire le bon écran, la bonne passe…
Au basket tu n’obtiens pas énormément de paniers faciles dans un match,  mais lorsque ça arrive, c’est vraiment exaltant et agréable. Cela signifie que que nous avons crée une action collective aboutie, et c’est toujours la bienvenue. Mon style de jeu de prédilection est un système bien construit mais où tu peux te permettre de prendre des opportunités qui t’ouvrent l’axe du panier et de tirer à l’extérieur.

“A nous maintenant d’allez chercher de bons résultats.”

Si je te parle du SLUC Nancy Basket, tu penses à quoi ?
La première chose à laquelle tu penses lorsque tu parles du SLUC,  c’est sa salle toujours remplie. J’ai joué plusieurs fois à Gentilly et l’ambiance était incroyable… D’ailleurs, je crois, que dans toute ma carrière, je n’ai gagné un match, qu’à une seule reprise (rires).
Ensuite le SLUC Nancy est l’un des meilleurs clubs français de ces 10 dernières années.

Que ressens-tu d’avoir signé à Nancy ?
Je suis très heureux d’avoir signé pour le SLUC Nancy Basket. C’est une magnifique opportunité pour moi de jouer pour un club qui est compétitif en Pro A et dans les compétitions européennes. A nous maintenant d’aller chercher de bons résultats.

Quelle est ta relation avec Alain Weisz, que tu connais puisqu’il t’a entrainé à Toulon ?
Ma relation avec les coachs Weisz et Calero est construite sur un respect mutuel. Nous avons eu une excellente relation de travail au HTV. D’ailleurs, ce fut une partie importante dans ma décision de rejoindre le SLUC Nancy.

Quel est ton programme pendant les deux prochains mois ?
J’ai un calendrier chargé et déjà bien programmé. Les vacances en famille arrivent très rapidement. Ensuite il y a la Coupe du Monde de Football à regarder et où j’espère sincèrement que la Bosnie et la France vont faire de bonnes choses. Il sera temps dès lors de se mettre intensivement à l’entrainement au niveau du basket. C’est le moment le plus important de la saison cette partie de l’été car tu t’affutes physiquement avant la rentrée. Arrivé prêt physiquement dès le premier jour t’aidera tout au long de la saison…

Propos recueillis par Quentin LOZZIA

 

 

Partager cet article