CHOLET VIENT EN CONQUÉRANT !

6.10.2016   //   Actualités du club, Brèves

02-Page-LaSemaine-Cholet-08-10-2016-WEB

Après deux défaites rageantes, le SLUC n’a pas vraiment le choix.
Samedi soir, il doit absolument ouvrir son compteur victoire pour éviter de gamberger.

A Paris il y a deux semaines, les Couguars ont manqué de précision à 3 points et ont concédé beaucoup trop de rebonds devant les « aspirateurs » Vincent Poirier et Louis Labeyrie (22 prises à eux deux).

Devant Limoges samedi dernier, les hommes d’Alain Weisz ont eu un petit retard à l’allumage avant de passer devant en toute fin de deuxième quart temps. Après la pause, McFadden & Co continueront leur course en tête, comptant même jusque 9 points d’avance à la 29e minute. Mais en basket, tout va très vite. Le CSP refera rapidement son retard grâce à une série impressionnante de shoots longue distance. Chacun aura sa chance dans le money time. Finalement, c’est en prolongation que Limoges aura le dernier mot (94 – 100). Forcément frustrant ! L’abattage de McFadden (24 pts, 3 rbds, 3 passes) et Trasoloni (21 pts, 9 rbds, 2 passes) n’aura pas suffi.

En face, Bufford a été très précieux (23 pts), tout comme Camara (14 pts, 7 rbds), mais en fin de match c’est surtout le jeune arrière slovène Prepelic qui a fait mal à la défense nancéienne (24 pts dont 5 / 9 à 3 pts). Le meneur US DaShawn Wood s’est également réveillé au bon moment.

A l’arrivée, les Couguars ont donc concédé une seconde défaite de rang, sans avoir démérité… loin de là !

Cholet a des ambitions !

Comme le SLUC, le nouveau Cholet de Philippe Hervé est tombé à deux reprises : tout d’abord à Pau-Lacq-Orthez (81 – 79) puis la semaine dernière à La Meilleraie devant Châlons-Reims (80 – 72). Un revers à domicile qui n’était assurément pas programmé dans le tableau de marche du club des Mauges. D’autant que CB menait 28 – 8 après 10 minutes !

Samedi dernier, le trio Swann – Evtimov – Brown a beaucoup pesé (45 pts à eux trois), mais cela n’a pas été suffisant pour contrecarrer les plans d’une formation champenoise qui entend encore cette saison jouer les trouble-fêtes.

Après une saison 15/16 compliquée, Cholet a mis les grands moyens pour revenir dans le haut de tableau : recruter un top Coach Pro A, faire venir des joueurs au QI basket très élevé qui connaissent bien le championnat.

CB qui ne compte plus dans ses rangs que Jonathan Rousselle (par rapport à 15/16) doit, comme le SLUC, trouver des automatismes.

Avec Brown, Evtimov, Swann, Dewar, Rouselle, Noel ou Bajramovic, …etc, l’équipe possède des joueurs très expérimentés capables de changer le cours d’une rencontre en un instant.

Cholet vient à Gentilly en conquérant et veut lui aussi ouvrir son compteur victoire dès ce samedi soir !
Aux Couguars d’être prêts pour offrir un gros combat !

Le CLUB.

 

Partager cet article