CHÂLONS-REIMS : L’UNION FAIT LA FORCE !

19.03.2015   //   Actualités du club, Brèves

REIMS

Créé à l’été 2010 suite au rapprochement des deux clubs pros marnais (ESPE Basket Châlons-en-Champagne et Reims Champagne Basket), le CCRB ou Champagne Châlons Reims Basket a rapidement été un des ténors de la Pro B. La saison dernière, l’équipe a même été en tête du championnat pendant près de la moitié de la saison régulière, mais elle a été éliminée au stade des 1/2 finales des play-offs. Elle a cependant décroché son sésame pour l’élite en se voyant attribuer une des deux wild-cards !

Neuf mois après, les dirigeants peuvent être fiers du travail accompli. Car on ne peut pas dire que «l’accouchement» en Pro A se soit fait dans la douleur ! Mieux, le CCRB occupe aujourd’hui une remarquable 11e place, à une victoire seulement du Grand 8. C’est dire si les hommes de Nikola Antic se sont pris au jeu ! Le maintien étant acquis depuis un bon moment (7 victoires d’avance sur le duo relégable), Châlons-Reims peut jouer sereinement et l’esprit libéré. Depuis la phase retour, Darryl Watkins et les siens ont glané 5 succès en 7 rencontres, s’imposant notamment au Mans et à Rouen, et prenant le meilleur à la maison sur Dijon (86 – 80).

C’est l’équipe en forme de cette phase retour.

C’est donc une formation sans pression et pleine de confiance qui se présente ce soir à Gentilly. Une formation qui croit en son destin et en ses chances d’accrocher une place en play-offs. Elle en a incontestablement les moyens, emmenés par ses Américains de choc : l’All Star Mark Payne à l’arrière, Da’Sean Butler à l’aile, Tasmin Mitchell et Darryl Watkins à l’intérieur. N’oublions pas les Frenchies qui apportent aussi leur pierre à l’édifice : Rémi Lesca à la mène (qui a poussé le BCM à la prolongation la semaine dernière), Michel Morandais sur les postes extérieurs (le public nancéien se souvient de son passage lors de la saison 2008-2009) et Gary Florimont dans la raquette.

Le CCRB ne manque pas d’arguments pour rejoindre le Top 8.

Gros duels en perspective

Samedi soir, c’est un gros match qui attend donc nos Couguars, avec de forts duels en vue. Les hommes d’Alain Weisz, après deux défaites consécutives en championnat (Paris-Levallois et Bourg-en-Bresse), ont repris leur marche en avant. Après Rouen (96 – 83), ils ont eu le mérite de se défaire des griffes de Boulogne samedi dernier. Une victoire aux forceps (89 – 82) qui fait beaucoup de bien dans l’optique des play-offs, et de la meilleure place possible. Mais rien n’est acquis, tout reste à faire. A commencer par mettre à la raison cette équipe marnaise qui ne fera aucun cadeaux.

Il faudra être à 200% pour se défaire d’une équipe plus que redoutable.

Faites nous rêver les gars !

Let’s Go Guys !

Go SLUC !

Partager cet article