CHALON A LES CROCS !

27.03.2015   //   Actualités du club, Brèves

CHALON

Samedi dernier, Châlons-Reims a remporté à Gentilly son 6e succès sur les 7 derniers matches. La formation de Nikola Antic est bien l’équipe à suivre dans cette seconde partie de saison où le SLUC alterne le bon et le moins bon.

Dans la course aux play-offs, cette défaite à la maison n’est évidemment pas la bienvenue ! Flo Piétrus et les siens ne doivent cependant pas baisser la tête et repartir de l’avant. Samedi soir, c’est un nouveau combat qui les attend et pas des moindres. Une équipe très difficile à manœuvrer, Chalon-sur-Saône en l’occurrence. Le club de la Saône-et-Loire, coaché par l’emblématique Jean-Denys Choulet, lutte aussi pour s’immiscer dans le top 8. La tâche ne paraît pas insurmontable mais L’Elan a également laissé échapper des points précieux depuis le début de saison dû à un nombre important de blessures… Raison de plus pour se méfier de cette formation capable de coups d’éclat. Le 14 mars dernier, dans le sillage d’un Jason Rich intenable (26 pts et 7 passes), la formation bourguignonne fut à deux doigts de créer la sensation à Strasbourg. Les Alsaciens, comme souvent cette saison, ont finalement eu le dernier mot dans les toutes dernières secondes (victoire de la SIG 85 – 84). Ce soir là, les Chalonnais méritaient sans doute beaucoup mieux !

Chalon : effecitf XXL

La semaine dernière, pendant que le SLUC s’échinait à revenir sur les talons de Châlons-Reims, Chalon-sur-Saône s’imposait logiquement devant Boulogne, prenant définitivement ses aises après la pause. Et marquant au passage 100 points. Les pistoleros de L’Elan se sont régalés. Dote d’un effectif de grand qualité, Chalon peut jouer les troubles fêtes cette saison : Brandon Davies, Jason Rich, Scott Suggs, Marcus Dove, Anthony Ireland, Ilian Evtimov, Wiliam Gradit… excusez du peu ! Chalon a les capacités d’aller très loin dans ce championnat… Le club de Dominique Juillot a d’indéniables ambitions.

Samedi soi, les Couguars devront « sortir » une grosse défense pour contrer L’Elan.

En octobre dernier, le SLUC s’était incliné au Colisée, 81 – 64. Marcus Dove dans la raquette et Jason Rich à l’arrière avaient été déterminants.

A défaut de récupérer le panier-average, la victoire est impérative pour se repositionner dans la course aux meilleures places et se redonner un peu d’air, avant un périlleux déplacement à Orléans qui joue sa peau en
Pro A. Encore un match sous haute tension, mais ça, c’est une autre histoire. Celle de ce soir, tous les amoureux du SLUC espèrent qu’elle se terminera bien.

Ne lâchez rien !

Let’s Go Guys !

Go SLUC !

Partager cet article