CHALON FAIT LE JOB (74-106)

11.04.2017   //   Actualités du club, Brèves, Compte rendu des matchs

_DSC5352

Pour son retour à Gentilly après plus de 4 mois d’absence, Ebi Ere n’a malheureusement rien pu faire pour éviter la sortie de route.
Photos : C2Images ( voir  aussi ci dessous)

Il n’y aura pas eu de miracle  ! Mardi soir, la barre était trop  haute  pour le Sluc Nancy Basket, face au second du championnat. En s’imposant  en Lorraine  : 106 à 74 ,  Chalon  sur Saône a  bien préparé ses  futures échéances,  mettant le cap sur la prochaine finale européenne de “Fiba Cup” face à Nanterre et  d’ores et déjà, sur les play offs..

Pour sa part et à 7 journées de la fin du championnat, le Sluc   a lui presque mis un terme  à ses objectifs de maintien. A moins d’un  retournement de situation , le club  risque fort d’évoluer  la saison prochaine en Pro B.  Au delà du calendrier qui attend les nancéiens ( déplacements à  Gravelines, Antibes, Pau et Monaco ; réceptions  de l’ Asvel, du Mans et de Hyères Toulon),  c’est, surtout,  le constat d’impuissance qui a frappé les  4 200 fans (encore) présents à jean Weille.

Le match a basculé à la 15 ème minute.  Le score est passé de 32-35 à 39-61 juste à la pause. La messe était dite. ” C’est une forme de résignation teintée d’une forme d’impuissance par rapport au niveau de Chalon expliqua Greg Beugnot en  conférence de presse. Auparavant, nous étions  en surrégime et il y a eu ensuite des périodes où avons manqué de lucidité”

GOUDOU ET VAUTIER SUR LE PARQUET !

L’ampleur  de l’écart à la 30 ème minute (58/83) incita le staff  technique lorrain a faire entrer en jeu les jeunes Enzo Goudou ( voir la photo ci dessous) et Bastien Vautier. Un signal envers les joueurs professionnels de l’effectif ? ” J’espère  qu’ils prendront  le message. Les jeunes  ont montré beaucoup d’envie de jouer pour l’équipe et de faire bouger la balle. ”

Les fans présents auront  manifesté beaucoup d’encouragements  au profit du ” cinq” alors aligné sur le parquet : Goudou, Vautier, Jeanne, M B’aye et Rush (puis Ere) !

Un autre l’aura vu aussi : le coach de Chalon Jean Denis Choulet. ” A Nancy, ce n’est jamais facile. J’ai trouvé le Sluc résigné et  je l’ai rarement vu dans un état pareil. De l’extérieur, la tête est gravement malade. Il n’y a pas eu de rébellion. La descente du  Sluc  sera une perte pour la Pro A. Mais je dis  bravo au public qui n’a pas lâché son équipe. Ce n’est pas le cas partout…”. Tout est résumé..

LE CLUB

 

_DSC5374

Statistiques de la rencontre : SLUC Nancy Basket / Elan Chalon

Partager cet article