Actualités du club

Pour ce match délocalisé au Palais des Sports de Marseille, les Nancéiens ne sont pas restés bloqués au Port de Marseille, comme la fameuse baleine le mois dernier, mais ils ont pris le match à leur compte dès le début du premier quart temps.

Samedi soir, le SLUC a remporté une victoire importante face à l’ambitieuse équipe de Fos Provence (  75- 67  ) . C’est une performance  dans la mesure  où  l’équipe sudiste  ne cache pas ses ambitions d’accéder à la Pro A. C’est également une victoire significative face au trio Kirksay-Burrows- Harris. La victoire des hommes de Greg BEUGNOT s’est dessinée tout au long de la rencontre où les Couguars ont fait la course en tête pendant 40 minutes.

Les sudistes ne trouvèrent pas la mire alors que les joueurs de Gregor BEUGNOT termine le 1er quart temps en roue libre (23 à 14 ). La seconde mi temps permet au coach de faire tourner son effectif et l’apport du banc est très précieux. FLORIMONT enchaîne 6 points d’affilés et permets aux Couguars de garder 8 points d’avance, avant de retourner aux vestiaires, malgré le gros match du pivot de FOS (BURROWS terminera la rencontre avec 28 points).

Une seconde mi temps totalement folle

Lors du 3ème quart temps le SLUC bafouille son basket avant de se reprendre et d’infliger un 15-0 à l’hôte du jour, grâce à l’impulsion de BRAUD et VAR qui permirent de virer largement en tête (59 à 46) à la 30ème minute.

Le dernier quart temps est plus compliqué, la fatigue se faisant sentir, les balles perdues s’enchainent et les Sudistes reviennent à 2 points avant que RUSSELL, en fin de possession, ne crucifia l’équipe de FOS d’un 3 points qui fît mouche.

Prochaine rencontre, ce mardi 7 novembre à 20h, au Palais des Sports Jean Weille pour la réception de l’équipe d’Orléans, dans le cadre des 32ème de Finale de la Coupe de France. (match gratuit pour les abonnés)

Les déclarations :

Gregor BEUGNOT: “c’est un très bon travail d’équipe, tout le monde a joué son rôle. Cependant, on a du mal à garder cette intensité sur toute la rencontre. Notre banc a beaucoup apporté ce soir ,notamment de la sérénité. On prend des éclats mais les joueurs ne lâchent pas, c’est très positif.”

Philippe BRAUD: “C’est une grosse victoire avec un très bon état d’esprit, on n’a pas lâché. On doit encore travailler sur les rebonds.On se fait peur sur la fin du match mais on arrive à clôturer la rencontre.”

LES STATISTIQUES DE LA RENCONTRE C’EST ICI

 

 

 

 

 

 

Pour le dernier  jour d’octobre ( mardi dernier), le Sluc a été éliminé  en quart de finale  retour de la Leader’sCup ( défaite au buzzer 64/66). La défaite et  l’écart négatif  du match aller (- 10) n’ont pas  été effacés par les joueurs de Gregor Beugnot. En cette saison 2017/2018, une première page se tourne, ainsi, avec cette sortie  dans l’épreuve chère au Président de la LNB, Alain Béral…

Comme l’écrivait  le quotidien l ‘Est Républicain dans son édition du jeudi 2 novembre, puisse cette élimination servir pour la suite des événements. Car ceux ci  vont en effet s’intensifier. Le Sluc  se déplace ce  week end en championnat chez l’un des prétendants à l’accession  en Pro A  : Fos sur Mer et mardi 7 novembre prochain, il recevra pour le compte des 32 ème finales de la Coupe de France  Orléans ( match gratuit pour les abonnés). Un autre test grandeur nature..

Au terme du match contre Denain, le coach Gregor Beugnot  a “vu  des choses positives. On est sur la bonne  voie … mais nos rotations doivent apporter plus.” Au sens général, le technicien lorrain appelle son groupe  à se projeter  sur le match de Fos. Au sens particulier,  il attend davantage  de la part  de ses joueurs.

Il faut donc espérer que du ” Nord au Sud”  le pivot  Ivan Aska ait appris de  son élimination, à Denain,  sur une  faute technique ( 5 fautes au total dès la 34ème minute),  que D Wayne Russel, le  meneur,  continue sur sa lancée  (18 points et 5 assists dans le nord) et que les rotations en sortie de banc soient plus prolifiques. Il n’ y a pas de raisons.

TARIQ KIRKSAY A LES CROCS !

Ce sera tout l’enjeu  du match à Fos sur Mer. La formation de Rémy Giutta est ambitieuse. Elle est emmenée par le ” couteau suisse” bien connu des fans de Gentilly  : Tariq KIRKSAY. Le joueur qualifié comme joueur  Cotonou ( en 2 matches joués : 16.3 points  et 8.5 rebonds et 4 assists) forme une paire redoutable avec le pivot  Jaraun BURROWS (en 3 matches  : 23 points de moyenne et 7 rebonds). Rien que pour cela, la confrontation avec son ancien club ( une première depuis la saison  2006/2007 au terme de laquelle il avait quitté Nancy) est à voir. Au fait, l’ancien joueur  du Sluc Abdou M’ Baye, vu à Gentilly, l’an dernier, est dans le roster de l’équipe provençale. Elle ne s’est pas d’ailleurs arrêtée là puisque vendredi soir , elle qualifiait pour une pige médicale,  l’américain shooteur Darnell Harris.

Go Sluc !

- FOS/PROVENCE vs SLUC samedi 4 novembre 20 heures

PROCHAIN MATCH A DOMICILE MARDI 7 NOVEMBRE A 20H  SLUC/ORLEANS ( gratuit pour les Abonnés)

LE CLUB

 

Photo : Serge Haouzi / AS Monaco

Les Nancéiens n’ont pas à rougir de cette défaite face au leader de PRO A, surtout en voyant les blessures de dernières minutes (Marc Trasolini : une entorse de la cheville et Ebi ERE : mollet touché).

Le résumé du match :

Avec un cinq de départ inédit (MALLET-URTASUN-RUSH-NARACE-HUNT), le SLUC tient tête à Monaco malgré les nombreuses pertes de balles des arrières et boucle le premier quart temps avec une longueur d’avance sur la Roca team (21 à 20).  Le second quart temps est plus compliqué, avec un concours à 3 points entre Dee BOST (3/5 à 3pts) et Brion RUSH (5/8 au final) et les balles perdues qui font du mal face à l’armada monégasque (19 balles perdues au total).

Malgré le manque de rotations, les Couguars rentrent au vestiaire, à la mi temps, à  - 9 longueurs ( 41 -50).

Williams NARACE croque dans la pomme !

La seconde mi temps reprend, et NARACE est très dynamique. Sa présence aux rebonds et en défense, déstabilise le leader du championnat. Il terminera la rencontre de PRO A avec 14 points et 8 rebonds, pour une évaluation de 20 ! Son association avec Elton BROWN dans la raquette permettant aux extérieurs de récupérer des munitions pour alimenter la marque. Brion RUSH s’en donna à cœur joie et finira la rencontre avec une ligne de statistiques bien pleine (26 points, 6 rebonds, 2 interceptions et 3 passes décisives pour une évaluation de 30).

Le dernier quart temps est plus difficile pour les hommes de Gregor BEUGNOT, les fautes tombant, comme à Gravelotte, sur les intérieurs Nancéiens.  lLéquipe du rocher fait tourner le chrono et son effectif, pour clôturer cette rencontre (97 à 89) en sa faveur

(Dernier rendez vous de la saison, avec la réception ce mardi 16 mai 2017 à 20h30, de l’équipe de Hyères Toulon.)

Les déclarations:

Brion RUSH : “Le coach nous a dit avant la rencontre que même si nous étions relégués, nous devions montrer un bon visage, faire circuler la balle. Nous avions bien joué ensemble mais Monaco a vraiment une belle équipe [...] Nous aurions eu cette équipe, dès le début de la saison, nous ne serions pas à cette place.”

Gregor BEUGNOT : “L’équipe est restée dans ce qu’on leur demande de faire. On a beaucoup de blessés mais ils ont montré une belle image du club. Je suis très heureux du comportement des joueurs ce soir. Ils ont bien réagis, ils étaient vexés vis à vis de mes propos lors des dernières rencontres. C’est mon rôle de chercher tous les moyens pour faire réagir les joueurs.”

Cliquez ici pour les statistiques!

Le CLUB

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le compte de l’avant dernière journée de la phase aller du championnat,  le Sluc s’est incliné logiquement à Villeurbanne ( 71-84). Au delà de la défaite, il faudra surtout retenir la nouvelle configuration  de l’équipe de Grégor Beugnot ainsi que quelques séquences positives de jeu, avec Demond Mallet  à la mène.

Pour rappel,  et durant la  trève les joueurs américains Dominique Sutton  (Trente) et  Thadeus  MC fadden ( PAOK Salonique) avaient, en effet, quitté la Lorraine. En outre, la blessure du pivot Gary Florimont  (tendon achille),  intervenue le 23 décembre dernier avait, aussi, poussé le staff  a re-formaté l’équipe.

ELTON BROWN ARRIVE DIMANCHE

Ont ainsi  débuté à Villeurbanne, le meneur US Demond Mallet (10 points et 6 d’évaluation)  et le JFL Abdoulaye M Baye, plus revu à ce niveau depuis sa blessure au tendon rotulien à Rouen il y a presque un an (3 points). Le pivot US Elton Brown débarquera, quant à lui, seulement à Nancy  ce dimanche.

Au final, le nouveau visage du SLUC  n’aura pas beaucoup inquiété le  champion de France en titre, qui par moments aura déroulé son basket  ( 32-41 à la mi temps). Sur les lignes arrières, le meneur de la “maison verte” US Hodge, secondé par Trent Meacham (36 points à eux deux) ont presque eu quartier libre  “L’équipe est en reconstruction reconnaissait après la rencontre coach Beugnot. Nous travaillons bien mais tout le monde n’est pas  au même état de forme. Ce soir, nous ne sommes pas bons en attaque (24/56) et aux lancers francs (17/32). Les intérieurs ont bien bossé mais le secteur extérieur est maladroit. Nous devons rester dans les matches un peu plus longtemps “.

MALLET AUX MANETTES !

En définitive, le SLUC  s’est donc mis, un peu, tout seul dans la difficulté… même si plusieurs fois, il  effectua  quelques rapprochés intéressants au score. “Un match Yo-Yo” commentera plus tard le coach..A la 33ème minute,  le Sluc eut ainsi, de nouveau  un bon passage,  revenant à 8 longueurs de l’ Asvel, avec son nouveau meneur Mallet aux manettes.  En vain.

L’intéressé, interviewé en zone mixte, délivra la synthèse de la soirée ” Le temps est compté. Nos balles perdues (18) nous font mal. Nous jouons, aussi,  contre une bonne équipe  et tout , dans notre prestation,  n’est pas mauvais. Pour moi qui vient d’arriver, c’est comme une pré saison qui débute, mais je dois vite revenir en forme pour apporter à l’équipe..”

(Prochain match : samedi 21 janvier SLUC/PAU-Orthez)

 

LE CLUB

 

Dans le dernier quart temps, tout le monde y a cru ! L’équipe de Greg Beugnot a tout fait, en effet, pour recoller au score. A la 34ème minute, Benjamin Sené  scora un panier à trois points pour permettre au SLUC  de revenir à 2 longueurs (69-71) puis à la 36ème minute, Marc Trasolini ramena encore les siens à 3 points (71-74). Ce fut sans réussite mais les lorrains ont plutôt signé un match encourageant pour la suite… qui démarrera à Villeurbanne le 14 janvier 2017.

D’ici là, le SLUC aura peut être achevé sa ” reconstruction”. Thad MC Fadden a livré en effet  son dernier match à Nanterre tandis que le remplaçant de Gary Florimont (out jusqu’au 30 juin ) n’est pas encore connu.  Ce soir, à Nanterre et en conséquence, c’est l’intérieur US Dario HUNT qui a enfilé le costume de lumière (22 points). Celui  qui s’apprête à disputer le All Star Game le 30 décembre prochain était plutôt optimiste en press room : ” Nous avons de bons et de moins bons moments ( mi temps 36-44 après avoir concédé les deux premiers quart temps : 15-19 et 21-26). Nous avons nos balles perdues (15) , qui nous font mal. Mais nous sommes sur la bonne voie.”

COACH BEUGNOT POSITIVE

Le coach francilien Pascal Donnadieu valida  cette impression  ” Ce fut un match difficile mais la manière importe peu Le Sluc a fait un match courageux (63-60 à la 27ème minute) “.  Greg Beugnot l’a du reste perçu comme cela, également. “Nous avons moins de passages à vide. c’est rassurant. Le style de jeu de l’équipe évolue. L’équipe est en progrès. Dans le contenu, il y a de très bonnes choses ce soir ( ndlr : le sluc a shooté à 50% de réussite et a gagné la bataille des rebonds). Ce soir, il nous manque juste  un peu de lucidité quand on commence à être fatigués.”

Ca tombe bien… la trève est là. Au fait, Brion RUSH (16 points) a confirmé son match contre Orléans, tandis que Sutton est apparu en demi teinte. Nobody is perfect.

Voici les statistiques!

LE CLUB

Les 6000 places du Palais des Sports Jean Weille seront toutes occupées, ce vendredi 7 août pour la rencontre FRANCE-SERBIE! Lire la suite

Page 1 sur 26123451020Dernière page »