Actualités du club

Le Sluc Nancy Basket est venu à bout de l’équipe de Rouen, aux termes d’une rencontre qui avait mal commencé (28 à 21 pour les locaux à la fin du 1er quart temps).

Après une remise au niveau de la défense, les Couguars prennent la main sur la rencontre pour regagner les vestiaires avec 3 points d’avance (43 à 40). La seconde mi temps se déroulent sur le même rythme avec un show de Dewayne RUSSELL (qui finira la rencontre avec 27pts, 4 rebonds et 9 passes) qui provoqua 12 fautes.

Et la 36ème minute arriva…

Il reste 4 minutes à jouer lorsque le fait marquant de la rencontre se produit.Jevohn Shepherd pris une faute disqualifiante sur un contact avec Monceau, alors que ce dernier pouvait continuer son match, tranquillement, après son coup. Le trio arbitral, fort peu inspiré ce soir, enchaînaient les décisions surréalistes et provoquèrent le colère de coach Beugnot mais aussi l’envahissement du terrain par quelques spectateurs…

Russell pris la dernière minute à son compte et ne tremblait pas pour donner la victoire aux Couguars (86 à 82) après une semaine passée sur les routes de France.

L’équipe fît preuve d’une très grande solidarité, fît un énorme travail défensif pour aller cueillir les rebonds et provoquer des erreurs chez les locaux. L’engagement et les valeurs affichées sont de bon augure pour les prochaines échéances.

Prochain rendez-vous, le samedi 17 mars, à 20H, avec la réception de l’équipe d’Evreux!

Les statistiques de la rencontre sont ici!

Le Sluc s’est incliné 77 à 74, devant Vichy-Clermont, malgré un match plein de courage des joueurs.

En effet, avec Shepherd blessé, Clerc et Narace diminués, les Nancéiens ont tout donné après une première mi temps où la défense n’était pas en place (45-40 pour les locaux).

David Denave, le héros de la soirée du côté des Auvergnats (21 pts, 3 rbds et 5 passes), envoya un missile, à 9 mètres, qui fît mouche malgré la bonne défense du Capitaine Braud, pour passer devant à 2 secondes de la fin. (77 à 74).

Prochain rendez-vous, ce vendredi 9 mars à 20h30, avec un déplacement à Rouen!

Voici les statistiques de la rencontre!

Le déclarations:

Philippe BRAUD: “C’est de la frustration, de la déception.On essaie de ne pas jouer comme des écloper. On s’est battu, il ne faut pas se résigner, on ne lâchera pas entre nous, on reste solidaire. Le manque de rythme en première mi temps nous fait très mal, 45 points encaissés en 1ère mi temps c’est trop!”

Gregor BEUGNOT:”David Denave a bien joué le coup. On voulait le faire reculer et il met un panier cruel à 9 mètres. On est limité dans nos rotations, on ne lâche rien. C’est dommage car on est dedans malgré le manque de jambes dans la première mi temps. Les joueurs ont besoin que tout le monde soit derrière eux. Le mental et l’investissement sont bons. Il faut vraiment arrêter de tirer sur l’ambulance.”

 

Après un début de match catastrophique, où les locaux prennent rapidement 10 points d’avance,le Sluc revient bien sous l’impulsion de NARACE (13 points rien que dans le premier quart temps) et 20 à 16 en faveur de St Chamond.

Le second quart temps est un récital offensif des deux côtés, Braud enchaîne les perles à 3 points, tandis que HOYAUX répondait avec hargne, pour finir la première mi temps avec trois points d’avance pour les Lorrains.

Le troisième acte est totalement différent, avec une défense compacte des deux côtés. A ce petit jeu, ce sont les rouges et blancs qui s’en sortent le mieux et prennent 9 points d’avance avec d’entamer les dix dernières minutes (61 à 52).

L’ambiance devenait électrique, les Couramiauds commençaient à balbutier leur basket et on pensait que la rupture était proche. Cependant, c’était sans compter sur un nouveau trou noir des Couguars qui allaient enchainer des balles perdues, des mauvais tirs alors que les locaux retrouvaient force et vigueur pour terminer la rencontre avec 4 points d’avance.

En tête à la fin du 3ème quart temps, le SLUC a laissé échapper la victoire, à Saint Chamond, dans l’ultime quart temps (14 à 27). Les hommes de Greg Beugnot ont, en effet, mal négocié la fin de match. Ils étaient privés de Jevohn SHEPHERD bléssé, lui même remplacé par Brynton LEMAR ( 4 points).

Avec ce résultat le Sluc reste 7ème au classement avec 12 victoire et 7 défaites.

Le 3 mars prochain, à 20h, il recevra Fos sur Mer et un certain Tariq Kirksay.

LES DECLARATIONS

William’s NARRACE : “Sur la fin, nous avons manqué de lucidité. Saint Chamond est monté en pression.Le match se joue sur des détails, des tirs qu’on ne prend et des balles perdues.Nous devons rester concentrés 40 minutes.”

Greg Beugnot : ” Nous avons deux tirs à trois points plus la contre attaque que nous ratons et, ensuite, la peur arrive. Nous déjouons, nous nous crispons.On perd de la discipline. C’est très frustrant. C’est nous qui sortons du match, en se mettant une pression énorme. Nous avons eu un trou de 3 minutes. La blessure de Jevohn SHEPERD nous fait mal.”

Les statistiques de la rencontre sont ici!

Crédit photo: Régis NAYME

Le SLUC Nancy Basket s’est imposé ce samedi 20 janvier 2017, sur le parquet du PB 86 sur le score de. 83 à 73 ! `

Le début de la rencontre est clairement en faveur de nos Couguars, ce qui oblige le coach de Poitiers à prendre son premier temps mort après 4mn de jeu. Les locaux limitent la casse et les Nancéiens sont devant après le 1er quart temps (17-12).

Le second quart temps est plus difficile, les erreurs défensives sont nombreuses et les fautes tombent sur les joueurs de Greg Beugnot alors que les Poitevins enchaînent derrière la ligne à 3 points et finissent la première mi temps en tête (39-35).

Les cowboys RUSSELL-SHEPHERD

Du retour des vestiaires, le Sluc retrouve sa densité défensive grâce au duo FLORIMONT- CHERY et grignote, progressivement, son retard progressivement malgré le gros match de Kevin HARLEY du côté de Poitiers (22 pts, 6 rebonds).

Il reste 10 minutes à jouer, les Couguars sont devants (62 à 59 ) mais les locaux ne lâchèrent rien. Il fallut attendre les 4 dernières minutes pour que le déclic se produise et mette la tête sous l’eau une vaillante équipe de Poitiers qui lutta avec ses moyens. RUSSELL et SHEPHERD enchaînèrent les 3 points et les pénétrations pour sceller la rencontre (52% de réussite  à 3 points au final pour le Sluc).

Victoire des Nancéiens sur le score de 83 à 73. Prochaine rendez vous, samedi 27 janvier avec un déplacement périlleux sur le parquet de Blois!

 

Statistiques du match : PB 86 / SLUC Nancy Basket 

Pour ce match délocalisé au Palais des Sports de Marseille, les Nancéiens ne sont pas restés bloqués au Port de Marseille, comme la fameuse baleine le mois dernier, mais ils ont pris le match à leur compte dès le début du premier quart temps.

Samedi soir, le SLUC a remporté une victoire importante face à l’ambitieuse équipe de Fos Provence (  75- 67  ) . C’est une performance  dans la mesure  où  l’équipe sudiste  ne cache pas ses ambitions d’accéder à la Pro A. C’est également une victoire significative face au trio Kirksay-Burrows- Harris. La victoire des hommes de Greg BEUGNOT s’est dessinée tout au long de la rencontre où les Couguars ont fait la course en tête pendant 40 minutes.

Les sudistes ne trouvèrent pas la mire alors que les joueurs de Gregor BEUGNOT termine le 1er quart temps en roue libre (23 à 14 ). La seconde mi temps permet au coach de faire tourner son effectif et l’apport du banc est très précieux. FLORIMONT enchaîne 6 points d’affilés et permets aux Couguars de garder 8 points d’avance, avant de retourner aux vestiaires, malgré le gros match du pivot de FOS (BURROWS terminera la rencontre avec 28 points).

Une seconde mi temps totalement folle

Lors du 3ème quart temps le SLUC bafouille son basket avant de se reprendre et d’infliger un 15-0 à l’hôte du jour, grâce à l’impulsion de BRAUD et VAR qui permirent de virer largement en tête (59 à 46) à la 30ème minute.

Le dernier quart temps est plus compliqué, la fatigue se faisant sentir, les balles perdues s’enchainent et les Sudistes reviennent à 2 points avant que RUSSELL, en fin de possession, ne crucifia l’équipe de FOS d’un 3 points qui fît mouche.

Prochaine rencontre, ce mardi 7 novembre à 20h, au Palais des Sports Jean Weille pour la réception de l’équipe d’Orléans, dans le cadre des 32ème de Finale de la Coupe de France. (match gratuit pour les abonnés)

Les déclarations :

Gregor BEUGNOT: “c’est un très bon travail d’équipe, tout le monde a joué son rôle. Cependant, on a du mal à garder cette intensité sur toute la rencontre. Notre banc a beaucoup apporté ce soir ,notamment de la sérénité. On prend des éclats mais les joueurs ne lâchent pas, c’est très positif.”

Philippe BRAUD: “C’est une grosse victoire avec un très bon état d’esprit, on n’a pas lâché. On doit encore travailler sur les rebonds.On se fait peur sur la fin du match mais on arrive à clôturer la rencontre.”

LES STATISTIQUES DE LA RENCONTRE C’EST ICI

 

 

 

 

 

 

Pour le dernier  jour d’octobre ( mardi dernier), le Sluc a été éliminé  en quart de finale  retour de la Leader’sCup ( défaite au buzzer 64/66). La défaite et  l’écart négatif  du match aller (- 10) n’ont pas  été effacés par les joueurs de Gregor Beugnot. En cette saison 2017/2018, une première page se tourne, ainsi, avec cette sortie  dans l’épreuve chère au Président de la LNB, Alain Béral…

Comme l’écrivait  le quotidien l ‘Est Républicain dans son édition du jeudi 2 novembre, puisse cette élimination servir pour la suite des événements. Car ceux ci  vont en effet s’intensifier. Le Sluc  se déplace ce  week end en championnat chez l’un des prétendants à l’accession  en Pro A  : Fos sur Mer et mardi 7 novembre prochain, il recevra pour le compte des 32 ème finales de la Coupe de France  Orléans ( match gratuit pour les abonnés). Un autre test grandeur nature..

Au terme du match contre Denain, le coach Gregor Beugnot  a “vu  des choses positives. On est sur la bonne  voie … mais nos rotations doivent apporter plus.” Au sens général, le technicien lorrain appelle son groupe  à se projeter  sur le match de Fos. Au sens particulier,  il attend davantage  de la part  de ses joueurs.

Il faut donc espérer que du ” Nord au Sud”  le pivot  Ivan Aska ait appris de  son élimination, à Denain,  sur une  faute technique ( 5 fautes au total dès la 34ème minute),  que D Wayne Russel, le  meneur,  continue sur sa lancée  (18 points et 5 assists dans le nord) et que les rotations en sortie de banc soient plus prolifiques. Il n’ y a pas de raisons.

TARIQ KIRKSAY A LES CROCS !

Ce sera tout l’enjeu  du match à Fos sur Mer. La formation de Rémy Giutta est ambitieuse. Elle est emmenée par le ” couteau suisse” bien connu des fans de Gentilly  : Tariq KIRKSAY. Le joueur qualifié comme joueur  Cotonou ( en 2 matches joués : 16.3 points  et 8.5 rebonds et 4 assists) forme une paire redoutable avec le pivot  Jaraun BURROWS (en 3 matches  : 23 points de moyenne et 7 rebonds). Rien que pour cela, la confrontation avec son ancien club ( une première depuis la saison  2006/2007 au terme de laquelle il avait quitté Nancy) est à voir. Au fait, l’ancien joueur  du Sluc Abdou M’ Baye, vu à Gentilly, l’an dernier, est dans le roster de l’équipe provençale. Elle ne s’est pas d’ailleurs arrêtée là puisque vendredi soir , elle qualifiait pour une pige médicale,  l’américain shooteur Darnell Harris.

Go Sluc !

- FOS/PROVENCE vs SLUC samedi 4 novembre 20 heures

PROCHAIN MATCH A DOMICILE MARDI 7 NOVEMBRE A 20H  SLUC/ORLEANS ( gratuit pour les Abonnés)

LE CLUB

 

Page 1 sur 27123451020Dernière page »