Actualités du club

Le SLUC Nancy Basket vous propose les photos de la rencontre : SLUC Nancy Basket / JDA Dijon.

Crédit Images : C2Images

Alex Urtasun, a réalisé ce soir un énorme match (22 points à 100% ax tirs dont 4/4 à 3points !!) qui permet au SLUC de rester en vie !
Photo : C2Images

L ‘info a été lâchée lors de la conférence de presse d’après match. Sitôt  la victoire acquise  contre Dijon (87/70),   les journalistes  de la presse écrite ont trouvé la “stat qui tue”. Depuis janvier 2016 ( succès à Paris puis à Rouen), il n’était pas arrivé au Sluc de remporter deux matches de suite. Le succès enregistré la semaine dernière à Cholet (85/82) a  donc été confirmé ce samedi soir devant 5100 fans ravis.

Conséquence immédiate : la formation de coach Beugnot quitte  la dernière place  du classement au profit  d’un point average particulier positif  sur Orléans…. son prochain adversaire samedi 25 mars ! Antibes, 16ème est désormais  à une victoire d’avance sur les lorrains (7 victoires/16 défaites).

Mais plus que les hypothèses comptables  avancées sur les positions de chaque club  au classement, l’enseignement premier de la soirée  est  le renouveau  du Sluc ou la dynamique  retrouvée (62 % de réussite aux tirs !) . Ce que tempera Grégor Beugnot en press room, un coach heureux mais prudent  quant à la suite des opérations à mener. ” Cette victoire concrétise nos efforts à l’entrainement mais il faut être  encore plus constants sur 40 minutes. Il faut tout tenter pour avoir zéro regres ” Avant  de poursuivre un peu plus loin : ” …C’est bien mais ce n’est pas encore suffisant pour le maintien. C’est encore un  long chemin..”

URTASUN ET JEANNE SE DISTINGUENT !

Sur le match  en lui même, à 69-63 à la 35ème minute, .. Alex Urtasun  (22 points  dont  un panier à trois points et deux à deux points  en 1’30 dans le money time) aura fait passer son équipe  de + 6 à + 13. Et puis..Jonathan  Jeanne a fait le reste ( 13′ de jeu ; 11 points ; 4 rebonds 1 contre) : ” Il a l’insouciance de ses 19 ans.Il est dissuasif  en fin de match. Il a trouvé la bonne mobilité dans ses déplacements. Je lui fais entièrement confiance…”..Et comme les “plus anciens” sont également mieux dans le tempo (Mallett, Rush et Brown…),  les équilibres commencent à apparaître.. Un peu comme le printemps.

Statistiques de la rencontre : SLUC Nancy Basket / JDA Dijon 

LE CLUB

 

 

En janvier 1477, la bataille de Nancy opposa René II, le duc de Lorraine, à Charles le Téméraire, le duc de Bourgogne. Elle se solda par la défaite et la mort du Téméraire. 540 ans plus tard, Lorrains et Bourguignons se retrouvent. Pas sur le même champ de bataille mais pour un duel qui scellera peut-être le sort des deux équipes d’ici la fin de saison.

Dijon,… Elle se solda par la défaite et la mort du Téméraire. 540 ans plus tard, Lorrains et Bourguignons se retrouvent. Pas sur le même champ de bataille mais pour un duel qui scellera peut-être le sort des deux équipes d’ici la fin de saison.

Dijon, capitale des ducs de Bourgogne, s’est enlevée le week-end dernier une belle épine du pied en disposant de Châlons-Reims. L’étendard de la JDA a retrouvé des couleurs sur celui des Champenois étendu à terre.

Nancy, capitale des ducs de Lorraine, a elle emporté la joute qui l’opposait à Cholet. Dans l’ancienne province d’Anjou, Rush et les siens ont pu hisser fièrement le blason des Couguars. Un succès important pour les hommes de Greg Beugnot qui peuvent encore croire au maintien. A condition de ne laisser aucune chance ce soir au bataillon de Laurent Legname qui se présente devant le bastion de Gentilly.

Dijon ne lâchera rien

Durs au mal, les Bourguignons ont parfois souffert mais ils ont surtout remporté des duels importants, contre des formations évoluant dans les mêmes eaux. Ils ont même été au bout d’eux-mêmes un certain 4 février au soir dans le royaume des Hauts de France.

Après prolongation, les Dijonnais sont venus à bout des Gravelinois de sieur Monschau (89 – 87). Les flèches à 3 points décochées par les artilleurs de la Côte d’Or – Marc Judith, Isaiah Miles, Axel Julien ou Goran Gajovic – ont fait mal aux Nordistes (12 / 26).

L’escouade de la JDA compte dans ses rangs des Français impliqués et doués (Jacques Alingue, Marc Judith,
Axel Julien,  Johan Passave-Ducteil) et des Américains ne rechignant jamais à la tâche (Brandon Perterson,
Ryan Brooks, Isaiah Miles ou David Holston en danger n°1).

Les Couguars ont retrouvé du mordant en terre choletaise. De Rush à Trasolini, de Sene à Urtasun, de Hunt à Jeanne, tous devront donner ce soir le meilleur d’eux-mêmes.

Alors l’oriflamme du SLUC, en berne depuis plusieurs semaines, pourra de nouveau flotter fièrement dans l’air. Les supporters n’attendent que ça : des combattants de tous les instants sur le parquet et un pavillon rouge et blanc dressé tout en haut d’un Gentilly qui doit redevenir forteresse imprenable !

#GoSLUC

Blessé et souffrant depuis deux semaines, Brion Rush fut tout de même l’homme du match lors du succés du SLUC à Cholet.
Le joueur revient sur ce succès important mais ne veut pas s’arrêter là, et veut voir plus loin avec la réception de Dijon samedi (18/03 à 20h) à Gentilly !

Après votre blessure à la cheville survenue contre Paris, comment vous sentez- vous physiquement ? 

Les deux dernières semaines, je ne me suis pas beaucoup entraîné. J’ai fait de la Mésothérapie (injections locales) sur ma cheville juste avant le match, afin d’être prêt. Je ressens toujours une douleur, mais il faut faire avec… C’est un moment important de notre saison, je dois serrer les dents et tout donner pour aider l’équipe.

Samedi dernier, vous avez ramené de Cholet un succès très important. Pouvez-vous revenir sur la rencontre ?

Nous n’avions jamais été dans cette situation jusqu’à maintenant. Nous avons été très bon en première mi-temps, en jouant un bon basket le tout avec une bonne adresse.
Cependant, voir s’évaporer une avance de 15 points si rapidement (55-40) au retour des vestiaires, fut très frustrant. Mais pour la première fois depuis que je suis dans cette équipe, nous avons montré beaucoup de caractère et d’envie, pour allez chercher ce match.
On remporte une grosse victoire, mais elle se confirmera uniquement par un succès à la maison face à Dijon.

A titre personnel, vous avez rendu une copie très propre. Vous offrez 9 caviars à vos coéquipiers. Est-ce l’âme “cachée” d’un meneur de jeu ? 

Non pas du tout (rires)… contre Chalons-Reims, je fais 7 passes décisives également, donc ce n’est pas nouveau pour moi.
Mon jeu change avec l’âge. Désormais je me soucie plus de faire jouer l’équipe, ce qui n’était pas trop le cas auparavant, où j’étais avant tout un scoreur.

Samedi, il y a la réception de la JDA Dijon, une rencontre importante… (il coupe).

“We must win” (On doit gagner) et la victoire passera uniquement par une défense agressive de notre part.

Propos recueillis par Quentin LOZZIA

 

Au repos forcé toute la semaine suite à son entorse à la cheville droite, Brion Rush était sur le terrain et a été le grand bonhomme de la soirée côté SLUC (20 pts, 4rbds, 9 pds).
Photo : C2images

Samedi soir (11 mars), le SLUC Nancy Basket s’est imposé sur le parquet de Cholet Basket sur le score de 85 à 82 dans un match, ô combien important dans l’optique du maintien.

Après une première mi-temps totalement maitrisée par le SLUC (55-40), on pensait les coéquipiers de Brion Rush dans un grand soir et qu’ils se dirigeaient, ainsi, vers une deuxième victoire à l’extérieur de la saison.
Mais c’était sans compter sur la réaction de Cholet au retour des vestiaires… Celle-ci fut d’ailleurs immédiate.
Menant alors de 15 points, le SLUC a alors perdu pied en encaissant un cinglant 12-28 dans le 3eme Quart-temps, et perdre l’avantage dans ce match.

Mené encore de 9 points à 5 minutes du terme de la rencontre, aux forceps et au courage le club lorrain n’a alors pas paniqué, a pris son temps et a enchainé un 15-5  pour reprendre l’avantage à 9 secondes du gong final (83-82). Un dernier panier nancéien scella la victoire du SLUC (85-82). Dans ce money-time Jonathan Jeanne ( 2 pts, 4 rebonds) et Brion Rush (2 passes décisives), ont été décisifs.

Cette  deuxième victoire à l’extérieur fait beaucoup de bien au moral des troupes.
La réception de Dijon samedi prochain (18 mars 20h) sera elle aussi déterminante pour le SLUC.

Déclarations d’après-match : 

Gregor Beugnot : “L’équipe gagne le match quand il y a une discipline dans le jeu. C’est cette discipline qui nous donne notre identité. C’est avec cela que nous pouvons remporter le match suivant. Ce soir, nous avons deux visages. Une première bonne mi-temps et un second acte où nous forçons les shoots extérieurs.”

Philippe Hervé : ” Nous avons eu une semaine de préparation délicate, avec plusieurs joueurs absents. Ce soir c’est difficile d’être mené de 15 points à domicile surtout face à Nancy, qui a eu un niveau d’adresse exceptionnel en première mi-temps (70%). Les quinze minutes suivantes furent excellentes avec un 37-16 en notre faveur à cheval sur le 3ème et 4ème QT, qui nous donnent 9 points d’avance à la 36ème. Mais après, il faut savoir gérer le tempo du match et être à la fois gestionnaire et…efficace en marquant les paniers décisifs.”

Statistiques de la rencontre : Cholet Basket / SLUC Nancy Basket

Marc BARBE (SLUC Nancy Basket) et Sébastien TILIGNAC (BATIGERE) lancent officiellement la 23ème édition du Challenge Batigère.
Photos : C2Images

En marge de la rencontre, SLUC NANCY Basket / SIG Strasbourg (04/03/17), le lancement officiel de la 23ème édition du challenge Batigére a été effectué dans les salons VIP du Palais des Sports Jean Weille.
En présence de Sebastien TILIGNAC, Directeur Général Adjoint BATIGERE NORD EST, et Président SLUC Nancy Basket, Marc BARBE, les dates et échéances du challenge Batigère ont été dévoilées.

Au programme :

- 10 dates pour le tournoi 3×3 (voir ci-dessous).
- 6 dates pour le Challenge des Ecoles. (Heillecourt, Malzeville, Hagondange…)
- 6 dates pour le Challenge des Collèges. (Laxou, Nancy, Vandoeuvre, Dombasle…)
- 6 mini-Challenges à la mi-temps des matches professionnels (voir photo ci-dessous).
- Grande finale du Challenge Batigère le 20 Mai prochain à Maizières les Metz.

En effet, les coéquipiers du parrain de l’édition 2017, Jonathan JEANNE, se rendent chaque année dans de multiples écoles de la région afin de partager leur métier, leurs valeurs et leurs cultures avec des jeunes basketteurs.
Ces actions pour le sport sont donc complétées, par les tournois de basket 3×3 qui prennent place dans les quartiers urbains. Elles sont le fruit d’un travail, à propos duquel  Batigère et le SLUC Nancy Basket œuvrent main dans la main… depuis désormais 23 ans et qui va se poursuivre pour les trois prochaines saisons. Le club et Batigère viennent de signer un nouveau partenariat.

Dates Tournois 3×3 :

10 Avril : Terville
11 Avril : Essey-lès-Nancy
12 Avril : Strasbourg
13 Avril : Nancy
14 Avril : Vandoeuvre
18 Avril : Fameck
20 Avril : Thionville
21 Avril : Maizières-lès-Metz
10 Mai : Longwy
21 Mai : Grande finale à Maizières-lès-Metz

 

De gauche à droite :  Nathalie MATEOS JORGE (Directrice Adjointe BATIGERE SAREL) - Marc BARBE (Président SLUC Nancy Basket) et Sébastien TILIGNAC (Directeur Général Adjoint Batigère Nord-Est)

Signature du nouveau contrat de partenariat entre le SLUC Nancy Basket et BATIGERE.
De gauche à droite : Nathalie MATEOS JORGE (Directrice Adjointe BATIGERE SAREL) – Marc BARBE (Président SLUC Nancy Basket) et Sébastien TILIGNAC (Directeur Général Adjoint Batigère Nord-Est)

Lancement officiel des mini-Challenges lors de la mi-temps : SLUC / Strasbourg

Lancement officiel des mini-Challenges lors de la mi-temps : SLUC / Strasbourg

Le parrain de la 23ème édition en présence des instances dirigeantes de Batigère et du Président du SLUC Nancy Basket

Le parrain de la 23ème édition en présence des instances dirigeantes de Batigère et du Président du SLUC Nancy Basket

Le parrain de la 23ème édition, Jonathan JEANNE, remet officiellement le maillot du match à Nathalie MATEOS JORGE ( Batigère)

Le parrain de la 23ème édition, Jonathan JEANNE, remet officiellement le maillot du match à Nathalie MATEOS JORGE ( Batigère)

Page 1 sur 10412345102030Dernière page »