Actualités du club

 Repositionné en “2″, Gaetan Clerc a réalisé son meilleur match sous le maillot nancéien (13pts, 3rbds, 4pds)… en vain
Photo : Com1sport

Le SLUC Nancy Basket s’est incliné dans les dernières secondes de la rencontre, ce soir à Gentilly devant Rouen, sur le score de 71 à 73 ! Lire la suite

Dans cette Pro B version 2017-2018, le SLUC Nancy ferraillera plusieurs fois avec les clubs normands. La division en compte en effet trois. Le Havre (173 000 habitants), Rouen (111 000) et Caen (108 000), soit les trois plus grandes villes de la région. Trois clubs qui ont déjà goûté à la Pro A (il n’y a pas si longtemps pour Le Havre et Rouen qui figuraient encore dans l’élite du basket français en 2016).

Depuis l’entame de la saison, c’est le club du Calvados qui semble le plus affûté. C’est le seul, pour l’heure, à avoir d’ailleurs fait tomber le SLUC (défaite des Couguars 88 – 83 au palais des sports de Caen le 17 octobre). Et comme le SLUC, il compte 4 victoires en 5 matches.

Samedi soir, c’est le Rouen Métropole Basket qui débarque à Gentilly. L’équipe d’Alexandre Menard ne compte qu’une seule victoire (acquise à Aix-Maurienne le 3 novembre dernier). Mais contre Blois, Fos/Mer voir Orléans, les Rouennais ont fait plus que douter leurs adversaires. Il est vrai que l’équipe compte dans ses rangs un redoutable joueur en la personne d’Amin Stevens. L’intérieur US âgé de 27 ans émerge après cinq journées à 19,4 pts (58% de réussite aux shoots) et 11 rebonds. Les big men nancéiens sont prévenus. Il va falloir sortir le bleu de chauffe et jouer des coudes dans la raquette ! L’arrière nigérian Obi Emegano et le meneur Maurice Carter ne sont pas en reste non plus… Bien au contraire.

Les jeunes frenchies Carl Ponsar et Rémi Dibo ont également de quoi donner le tournis à leur défenseur.Samedi dernier, Vichy-Clermont a posé des problèmes aux Couguars (9 points de retard au début du 3e quart temps) mais ces derniers ont renversé la vapeur de forte belle manière. L’adresse générale à 3 points les a aidés dans leur tâche (13 / 23), en plus d’une défense beaucoup plus agressive et d’un gentilly « on fire ».
C’est d’ailleurs ce dernier aspect qui peut permette au SLUC d’enchainer une quatrième victoire consécutive en championnat.
Car quand Gentilly est comme ça… !!!
Allez les gars !
Go SLUC

Le jeune ailier nancéien, Williams Narace, MVP du championnat espoirs 2016/2017, découvre cette année le monde professionnel avec son club formateur. Important dans la rotation à seulement 20 ans, il revient sur son changement de visage à la mi-temps contre Vichy-Clermont qui a coïncidé d’une certaine manière à la victoire finale du SLUC.
A quelques jours d’affronter Rouen, le camerounais a accepté de répondre à nos questions.
Entretien avec un joueur pleins d’ambitions

Williams, tout d’abord comment te sens-tu ?

Je me sens bien. Même si j’ai senti une baisse de régime dernièrement après une pré-saison intensive, je suis maintenant à 100% ! Lire la suite

“On Fire (en feu) ce soir, Michael Var a réalisé une grande prestation ce soir !
photo : Com1sport

Le SLUC Nancy Basket remporte ce samedi 11 novembre un beau succès devant Vichy Clermont (92-80) ! Ce succès amène le SLUC a un bilan de 4 victoires pour 1 défaite.

Que ce succès fut long à se dessiner ! Lire la suite

Après sa victoire acquise dans la douleur devant Saint-Chamond le 28 octobre (85 – 81), le SLUC a encore fait peur à ses supporters en terre phocéenne samedi dernier mais a décroché une précieuse victoire. Samedi 4 novembre, à Marseille, devant une équipe de Fos/Mer toujours difficile à manoeuvrer et qui fait partie des formations qui comptent cette année, les Couguars se sont imposés dans les derniers instants (75 – 67). Pourtant, à 6 minutes du terme, les hommes de Greg Beugnot menaient encore de 15 points. C’est alors que les coéquipiers de Jaraun Burrows (28 pts et 6 rbds en 32 min) ont fait feu de tout bois, profitant aussi des petites maladresses lorraines (pertes de balles, shoots ouverts manqués…), pour revenir à deux points. DeWayne Russell et ses potes ont alors fait preuve du sang-froid nécessaire pour défendre le plomb et une victoire qui leur tendait les bras. Patient en attaque, le SLUC ne s’est surtout pas précipité, provoquant les fautes et assurant sur la ligne des lancers. A 63 – 65, Russell a aussi sorti le shoot à 3 points qui fait mal.
Nancy a donc eu les nerfs solides, comme face à Saint-Chamond une semaine plus tôt, pour refermer le couvercle et ne pas avoir de regrets. Avec trois succès en quatre matches, le club du président Durst est dans les clous !

Vichy-Clermont, c’est costaud

Pour bonifier cette victoire à Fos, s’imposer ce soir est important. Mais il faudra se méfier de Vichy-Clermont. L’équipe auvergnate qui vient d’essorer Poitiers dans sa salle (48 – 72), reste sur deux succès consécutifs, après deux défaites inaugurales (à Orléans et à domicile d’un petit point contre Quimper).
Attention à l’ailier Christopher Smith capable de sortir de sa boîte à tout moment. Son compatriote US, le meneur Kwamain Mitchell, n’est pas né non plus de la dernière pluie. Son duel avec DeWayne Russell sera une des clés du match. Mais il y en aura d’autres, dans la raquette notamment où Charles-Henri Bronchard et Mohamed Kone risquent de poser bien des soucis à Ivan Aska ou Mickael Var.
Le duel Lemar – Denave devrait aussi valoir son pesant de cacahuètes.

48h avant le match contre Vichy à domicile (samedi 11 novembre – 20h), Gaetan Clerc a accepté de nous accorder quelques minutes. Le joueur est bien conscient de la situation sportive actuelle : (éliminations en LeadersCup et Coupe de France, mais un bon classement en Championnat avec trois victoires, pour une défaite). Il reste confiant pour la suite.
Après ton départ en 2009, pourquoi être revenu à Nancy cette saison ?
Pour la ville, pour le club. Jouer un haut de tableau avec les ambitions qui vont avec c’est toujours motivant. Et bien sûr revenir dans le club où j’ai été formé (cadet, espoir).
Vous alternez le bon et le moins bon cette saison, à l’image de la rencontre de la Coupe de France mardi. Comment l’expliques-tu ?
J’ai dû mal à l’expliquer, si la solution était évidente il n’y aurait pas de problème. Le basket est un sport complexe avec beaucoup de paramètres à prendre en compte. A nous de trouver notre rythme de croisière.
Tu es un joueur expérimenté en Pro B. Où situes-tu ton équipe ? 
C’est très dur de situer l’équipe, à l’image de la Pro B d’ailleurs…que le club découvre.
Il n’y a pas de petites équipes. Toutes les équipes peuvent perdre puis battre tout le monde. Le SLUC  peut gagner contre tous ses adversaires mais inversement n’avoir aucune marge de manoeuvre sur les soi-disant “petits”.
Quelles vont être les clés du match face à Vichy-Clermont ?
Il faudra mettre beaucoup d’intensité. La victoire passera uniquement par notre défense et en y mettant beaucoup de discipline et de concentration !
Si nous respectons ces paramètres nous pourrons parvenir à un résultat !
Match lever de rideau – 17h avec la Nationale Masculine 3.
Page 1 sur 12212345102030Dernière page »