Austin Nichols : “Notre 1/4 de finale de LeadersCup sera un gros challenge.”

12.02.2014   //   Actualités du club, Divers, Flash Infos

NANCY : French Basketball France Cup, Nancy vs Strasbourg


Après s’être éloigné des parquets français pendant trois longues années, le gentleman US à fait son retour en Pro A en Octobre dernier sous les couleurs du SLUC Nancy Basket. Son efficacité, son élégance et son talent en font l’une des têtes d’affiche de la ProA et un candidat sérieux au titre de MVP à la fin de la saison. Austin a accepté de se livrer quelques minutes sur son bilan de mi-saison à l’aube de la LeadersCup.

Le Club : Austin pour commencer, comment te sens-tu ?

Austin : Je me sens très bien. Je suis vraiment très heureux à Nancy. L’équipe joue bien et nous gagnons. Pour l’instant tout va pour le mieux.

Tu fais une excellente première partie de saison, es-tu surpris par ton niveau de jeu ?

Je ne dirai pas que je suis surpris, j’ai beaucoup travaillé cet été pour retrouver mon niveau après une saison compliquée, je savais aussi ce dont j’étais capable. J’ai la chance aussi d’avoir des coéquipiers et un coach qui me font confiance, ces facteurs expliquent une bonne première partie de saison… mais il n’y en a une deuxième donc ça ne compte pas pour le moment. A moi de rester concentrer et déterminer pour la phase retour du championnat.
Pour l’équipe je ne suis pas du tout surpris, au contraire, on a une bonne équipe qui a un projet de jeu, des ambitions et où il fait bon vivre. L’équipe est vraiment solidaire, on forme un tout au service du collectif et non plusieurs individualités.

Tu es le troisième meilleur marqueur de Pro A avec 16,3 pts de moyenne, est-ce une réponse à tout ceux qui ne croyaient plus en toi ?

Non absolument pas. Je suis peut-être le troisième meilleur scoreur et c’est un honneur, mais pour moi cela m’est complètement égal. Sans mes coéquipiers je ne serais pas là. Ils me démarquent et m’offrent des shoots ouvert. Mon véritable objectif est la victoire. J’essaye juste de faire en sorte que l’équipe soit bonne.

Quel bilan tires-tu collectivement de cette première partie de saison à l’aube de la Leaderscup ?

Notre première partie de saison est bonne mais elle aurait pu être meilleure. Elle se joue sur deux détails : deux petits rebonds (Nanterre et Djion). Après ces deux premières désillusions, nous avons continué sur les mêmes principes qui est la défense et l’agressivité, le groupe ne s’est absolument pas désuni et les résultats sont venus. Les deux premières défaites, ont montré le caractère que pouvait avoir ce groupe et c’est une excellente chose.

NANCY : French Basketball France Cup, Nancy vs Strasbourg

En parlant de la DisneyLand LeadersCup, vous affrontez vendredi 14 février à 13h00, la SIG Strasbourg pour le troisième face à face en l’espace de 3 mois. Parles nous de cette confrontation.

Strasbourg est une grosse équipe, qui dispose dans son effectif de plusieurs grands joueurs. C’est très rare de joueur autant de fois la même équipe, mais c’est comme ça… Depuis notre dernière rencontre (en Coupe de France), Strasbourg a changé de visage et a vu arriver David Andersen.
Ce quart de finale sera un gros challenge pour nous !

Pensez-vous avoir vos chances d’aller au bout de la compétition ?

Nous avons clairement nos chances, comme toutes les équipes présentent pour la compétition. A nous maintenant de la provoquer !

Tu retrouves cette saison, Alain Weisz, que tu avais côtoyé pendant deux saisons à Hyères-Toulon. Cela a-t’il joué dans ton choix de rejoindre le club du président Christian FRA ?

J’ai une excellente relation avec Alain, et quand il m’a contacté cet été, je me suis souvenu de tout ce qu’il avait fait pour moi, et tout ce qu’il m’avait apporté. De plus, il me proposait un club comme Nancy, une ville ou l’on respire le Basket et qui est l’un des grands clubs français, mon choix a été très facile à prendre. J’ai donc pris ma décision très rapidement de le rejoindre à Nancy.

Partager cet article