Toutes les actualités du SLUC

48h avant le match contre Vichy à domicile (samedi 11 novembre – 20h), Gaetan Clerc a accepté de nous accorder quelques minutes. Le joueur est bien conscient de la situation sportive actuelle : (éliminations en LeadersCup et Coupe de France, mais un bon classement en Championnat avec trois victoires, pour une défaite). Il reste confiant pour la suite.
Après ton départ en 2009, pourquoi être revenu à Nancy cette saison ?
Pour la ville, pour le club. Jouer un haut de tableau avec les ambitions qui vont avec c’est toujours motivant. Et bien sûr revenir dans le club où j’ai été formé (cadet, espoir).
Vous alternez le bon et le moins bon cette saison, à l’image de la rencontre de la Coupe de France mardi. Comment l’expliques-tu ?
J’ai dû mal à l’expliquer, si la solution était évidente il n’y aurait pas de problème. Le basket est un sport complexe avec beaucoup de paramètres à prendre en compte. A nous de trouver notre rythme de croisière.
Tu es un joueur expérimenté en Pro B. Où situes-tu ton équipe ? 
C’est très dur de situer l’équipe, à l’image de la Pro B d’ailleurs…que le club découvre.
Il n’y a pas de petites équipes. Toutes les équipes peuvent perdre puis battre tout le monde. Le SLUC  peut gagner contre tous ses adversaires mais inversement n’avoir aucune marge de manoeuvre sur les soi-disant “petits”.
Quelles vont être les clés du match face à Vichy-Clermont ?
Il faudra mettre beaucoup d’intensité. La victoire passera uniquement par notre défense et en y mettant beaucoup de discipline et de concentration !
Si nous respectons ces paramètres nous pourrons parvenir à un résultat !
Match lever de rideau – 17h avec la Nationale Masculine 3.

Gary FLorimont a été intéressant ce soir (5pts, 8rbds, 3pds) et a sonné la révolte par son énergie.
Photo : Com1sport

Le SLUC Nancy Basket s’est incliné, ce mardi 07 novembre 2017, contre Orléans, sur le score de 75 à 82, pour le compte du 1/32ème de finale de Coupe de France.

Très longtemps dominé par une séduisante équipe Orléanaise porté par un effectif très complet (6 joueurs au delà de 10pts), le SLUC a eu pourtant le mérite de réagir… malheureusement trop tardivement.

Comptant jusqu’à plus de 20 points de retard par moment, et ce encore durant le 3ème QT, le SLUC sut revenir en montant son intensité défensive et en jouant plus simplement.
Et alors qu’il restait 2min04, il n’était plus mené que de 5 points… Un incroyable come-back ? Hélas, non…

Deux ballons qui refusent de rentrer, une mauvaise gestion d’un système…ça ne pardonne pas. Orléans en profita.
Le hold-up fut raté de peu !

Le coach nancéien, Greg Beugnot, regrettait que ces joueurs aient  été absents durant la première mi temps. : “Ils ont tous  été amorphes en première mi-temps. Les temps de réactions étaient très lents, trop lents… Je ne comprends pas. C’est surprenant car on ne reconnait pas l’équipe défensivement sur la première mi-temps. Il n’y a aucune explication à ce manque. Il faut que les joueurs comprennent qu’on ne gagnera pas sans défendre”

La Coupe de France s’arrête donc ce soir pour les nancéiens.
Prochain rendez-vous pour les Couguars, ce samedi 11 Novembre, le SLUC reçoit Vichy-Clermont pour le compte de la 5ème journée de Pro B !

LE CLUB

Pour ce match délocalisé au Palais des Sports de Marseille, les Nancéiens ne sont pas restés bloqués au Port de Marseille, comme la fameuse baleine le mois dernier, mais ils ont pris le match à leur compte dès le début du premier quart temps.

Samedi soir, le SLUC a remporté une victoire importante face à l’ambitieuse équipe de Fos Provence (  75- 67  ) . C’est une performance  dans la mesure  où  l’équipe sudiste  ne cache pas ses ambitions d’accéder à la Pro A. C’est également une victoire significative face au trio Kirksay-Burrows- Harris. La victoire des hommes de Greg BEUGNOT s’est dessinée tout au long de la rencontre où les Couguars ont fait la course en tête pendant 40 minutes.

Les sudistes ne trouvèrent pas la mire alors que les joueurs de Gregor BEUGNOT termine le 1er quart temps en roue libre (23 à 14 ). La seconde mi temps permet au coach de faire tourner son effectif et l’apport du banc est très précieux. FLORIMONT enchaîne 6 points d’affilés et permets aux Couguars de garder 8 points d’avance, avant de retourner aux vestiaires, malgré le gros match du pivot de FOS (BURROWS terminera la rencontre avec 28 points).

Une seconde mi temps totalement folle

Lors du 3ème quart temps le SLUC bafouille son basket avant de se reprendre et d’infliger un 15-0 à l’hôte du jour, grâce à l’impulsion de BRAUD et VAR qui permirent de virer largement en tête (59 à 46) à la 30ème minute.

Le dernier quart temps est plus compliqué, la fatigue se faisant sentir, les balles perdues s’enchainent et les Sudistes reviennent à 2 points avant que RUSSELL, en fin de possession, ne crucifia l’équipe de FOS d’un 3 points qui fît mouche.

Prochaine rencontre, ce mardi 7 novembre à 20h, au Palais des Sports Jean Weille pour la réception de l’équipe d’Orléans, dans le cadre des 32ème de Finale de la Coupe de France. (match gratuit pour les abonnés)

Les déclarations :

Gregor BEUGNOT: “c’est un très bon travail d’équipe, tout le monde a joué son rôle. Cependant, on a du mal à garder cette intensité sur toute la rencontre. Notre banc a beaucoup apporté ce soir ,notamment de la sérénité. On prend des éclats mais les joueurs ne lâchent pas, c’est très positif.”

Philippe BRAUD: “C’est une grosse victoire avec un très bon état d’esprit, on n’a pas lâché. On doit encore travailler sur les rebonds.On se fait peur sur la fin du match mais on arrive à clôturer la rencontre.”

LES STATISTIQUES DE LA RENCONTRE C’EST ICI

 

 

 

 

 

 

Pour le dernier  jour d’octobre ( mardi dernier), le Sluc a été éliminé  en quart de finale  retour de la Leader’sCup ( défaite au buzzer 64/66). La défaite et  l’écart négatif  du match aller (- 10) n’ont pas  été effacés par les joueurs de Gregor Beugnot. En cette saison 2017/2018, une première page se tourne, ainsi, avec cette sortie  dans l’épreuve chère au Président de la LNB, Alain Béral…

Comme l’écrivait  le quotidien l ‘Est Républicain dans son édition du jeudi 2 novembre, puisse cette élimination servir pour la suite des événements. Car ceux ci  vont en effet s’intensifier. Le Sluc  se déplace ce  week end en championnat chez l’un des prétendants à l’accession  en Pro A  : Fos sur Mer et mardi 7 novembre prochain, il recevra pour le compte des 32 ème finales de la Coupe de France  Orléans ( match gratuit pour les abonnés). Un autre test grandeur nature..

Au terme du match contre Denain, le coach Gregor Beugnot  a “vu  des choses positives. On est sur la bonne  voie … mais nos rotations doivent apporter plus.” Au sens général, le technicien lorrain appelle son groupe  à se projeter  sur le match de Fos. Au sens particulier,  il attend davantage  de la part  de ses joueurs.

Il faut donc espérer que du ” Nord au Sud”  le pivot  Ivan Aska ait appris de  son élimination, à Denain,  sur une  faute technique ( 5 fautes au total dès la 34ème minute),  que D Wayne Russel, le  meneur,  continue sur sa lancée  (18 points et 5 assists dans le nord) et que les rotations en sortie de banc soient plus prolifiques. Il n’ y a pas de raisons.

TARIQ KIRKSAY A LES CROCS !

Ce sera tout l’enjeu  du match à Fos sur Mer. La formation de Rémy Giutta est ambitieuse. Elle est emmenée par le ” couteau suisse” bien connu des fans de Gentilly  : Tariq KIRKSAY. Le joueur qualifié comme joueur  Cotonou ( en 2 matches joués : 16.3 points  et 8.5 rebonds et 4 assists) forme une paire redoutable avec le pivot  Jaraun BURROWS (en 3 matches  : 23 points de moyenne et 7 rebonds). Rien que pour cela, la confrontation avec son ancien club ( une première depuis la saison  2006/2007 au terme de laquelle il avait quitté Nancy) est à voir. Au fait, l’ancien joueur  du Sluc Abdou M’ Baye, vu à Gentilly, l’an dernier, est dans le roster de l’équipe provençale. Elle ne s’est pas d’ailleurs arrêtée là puisque vendredi soir , elle qualifiait pour une pige médicale,  l’américain shooteur Darnell Harris.

Go Sluc !

- FOS/PROVENCE vs SLUC samedi 4 novembre 20 heures

PROCHAIN MATCH A DOMICILE MARDI 7 NOVEMBRE A 20H  SLUC/ORLEANS ( gratuit pour les Abonnés)

LE CLUB

 

LES ESPOIRS FELICITÉS !

30.10.2017   //   Brèves

Les Espoirs du SLUC Nancy Basket ont réalisé l’an dernier une saison tout bonnement exceptionnelle, ponctuée par un doublé Championnat / trophée du Futur.
A cet effet, la Ligue Lorraine de Basket et la Ligue Nationale de Basket ont remis deux oriflammes à Pierre Verdière et ses joueurs.

Alain Beral (Président de la Ligue Nationale de Basket),  Rene Kirsch (membre du Bureau fédéral représentant Jean-Pierre Siutat), Philippe Durst (Président du SLUC Nancy Basket), Maxime Bei (Président du SLUC Association), Thierry Bilicthin (Président de la Ligue Nationale de Basket), Jean-Paul Cruciani (Membre du Directoire du SLUC Nancy Basket) Enzo-Goudou-Sinha, Williams Narace, Valentin Chery, Mikka Satin et Pierre Verdière était tous présents sur le parquet en amont de la rencontre pour féliciter les joueurs et le SLUC Association : SLUC Nancy Basket / St Chamond (28/10).

 

Le SLUC Nancy Basket se déplace sur le parquet de Denain ce mardi 31 octobre, pour le compte du 1/4 de finale de LeadersCup.

Défait sur le score de 64 à 74 lors du match aller, les coéquipiers de Dewayne Russell devront impérativement s’imposer de plus de 10 points pour tenter de voir les 1/2 finale… pas une mince affaire.
Bousculé durant ses 3 matchs contre Denain (1 victoire pour 2 défaites), le SLUC devra imposer un rythme défensif infernal et faire douter d’entrée la formation Nordiste, pour espérer réaliser un exploit.

Mais victorieux dans la douleur samedi face à St Chamond, le SLUC est allé chercher son succès aux forceps et veut continuer de se rassurer. Un succès annonciateur de bonnes choses ?

Wait and see…

Elements de réponses, ce mardi vers 22h !

Page 2 sur 15812345102030Dernière page »