Toutes les actualités du SLUC

Le SLUC Nancy Basket s’est imposé ce vendredi 1er septembre 2017, devant Bruxelles, sur le score de 65 à 50 à l’occasion du Tournoi de Vittel.

On ne donnait pas cher de la peau du SLUC avant l’entame de la rencontre.
En effet, Bruxelles, vice champion de Belgique, qui venait de battre Châlons-Reims 3 jours plus tôt, et qui dispose d’un roster de grande qualité avait de quoi faire “peur”.
Mais le SLUC, porté par un excellent tandem Narace-Aska (46 d’évaluation à eux deux) est allé chercher ce succès au combat.

Menant dés les premières secondes de la rencontre, le SLUC a par moment su très bien joué et a gérer son match.
Pour sa première, 3 jours seulement après son arrivée, Ivan Aska a montré toutes ses qualités. Généreux dans l’effort et dans les actions collectives, vif et plutôt adroit, Ivan a réussi une bonne première.

Le SLUC Nancy Basket affrontera samedi soir  (20h) en finale du Tournoi de Vittel, la JDA Dijon !

GoSLUC

Le SLUC Nancy Basket va jouer le Tournoi de Vittel, son second et troisième match amical de la saison 2017/2018.

Au programme pour les Couguars, la formation belge de Bruxelles, ce vendredi à 20h. Une semaine jour pour jour après sa première rencontre amicale perdue contre Strasbourg (52-72), où le SLUC aura montré sur certaines séquences de bonnes choses et ce malgré une préparation physique intense, le SLUC veut se “rassurer” lors du Tournoi qui lui réussit habituellement si bien.

Mais face au SLUC, se dresse Bruxelles. L’équipe Belge montre de bonnes choses dans cette préparation et a de solides arguments à faire valoir.
Son dernier succès contre Chalons Reims (Pro A) en est la preuve.
Toujours privé de Dashaun Wood, mais également de Brynton Lemar (Cheville), le SLUC pourra cependant compter sur la présence de son nouveau pivot, Ivan ASKA fraichement arrivé des Etats-Unis cette semaine !

Le programme du Tournoi de Vittel :

Vendredi 1er Septembre :
-  Dijon / Fribourg (17h)
- SLUC / Bruxelles (20h)

Samedi 2 Septembre :
- Petite Finale (17h)
- Finale (20h)

Récent MVP du Trophée du Futur 2017, joueur majeur de l’équipe espoirs du SLUC Nancy Basket 2016/2017 et international français pour le Championnats du Monde U19 et l’Euro U20 de cet été, Enzo Goudou revient à Nancy pour lancer sa carrière professionnelle.
Entretien.

Comment te sens-tu ?

Très bien. Physiquement je suis fatigué par l’été que j’ai vécu mais surtout par la préparation intensive que nous vivons actuellement.

Justement cette intersaison fut intense avec l’enchaînement d’un Euro et d’un mondial. Peux-tu revenir sur ce bel été ?

Cet été a été incroyable pour moi. Je n’en reviens d’ailleurs toujours pas. C’était un rêve d’enfant de porter le maillot bleu, mais encore plus pendant une compétition internationale.
J’ai eu la chance de recevoir la confiance du coach (Hervé Coudray) et de mes coéquipiers et j’en ai profité. Je pense d’ailleurs que cela s’est ressenti dans mon jeu par la suite, où j’ai joué libéré.

Tu vas découvrir le monde professionnel cette saison avec le SLUC Nancy Basket. Comment appréhendes-tu cette saison ?

Bien, car je pense que nous avons une belle équipe avec un super groupe. Personnellement j’espère pouvoir apporter ce qu’il y a de mieux. Je ferai en tout cas tout pour y parvenir.
C’était un rêve, un objectif, d’être professionnel ici au SLUC. A aucun moment, je ne me suis imaginé que dans 4 ans je serai joueur professionnel ici. Je savoure, mais je prends étape par étape sans me précipiter.
Une nouvelle étape de ma carrière commence maintenant !

Ton désormais ex-entraineur en Espoirs, Pierre Verdière, est désormais l’adjoint de Greg Beugnot. Je suppose que c’est une excellente nouvelle pour le lancement de ta carrière…

En effet, c’est une vraie chance pour mon intégration au plus haut niveau. Etant proche de Pierre (Verdière) c’est plus facile de demander certaines choses que je n’ai pas compris et ainsi éviter de couper l’entrainement. Il connait parfaitement mon jeu et sait ce que je dois continuer à travailler pour progresser plus rapidement.

“Refaire vivre le SLUC en remontant en Pro A.”

As-tu des objectifs personnels et collectifs cette saison ?

Collectivement nous avons pour objectif prioritaire de redonner du plaisir aux supporters et refaire vivre le SLUC en remontant en Pro A.
Du point de vue personnel, je ne me fixe pas d’objectif, mais je vais essayer d’apporter ce que je peux de mieux à l’équipe.
J’ai la chance de pouvoir côtoyer un grand meneur comme Dashaun (Wood), je vais donc m’appuyer sur son expérience et ses qualités pour progresser.

Ancien grand meneur, le coach Gregor Beugnot a t’il évoqué avec toi le style de jeu qu’il aimerait mettre en place ?

Oui, il m’a parlé plusieurs fois déjà. Il m’a fait comprendre ce qu’il attendait de moi.
Il veut que je mette de la pression en défense, que je sois un vrai défenseur, que je mette du rythme et que je fasse jouer mes coéquipiers en étant agressif.
A moi de travailler pour répondre à ses attentes.

Dashaun Wood s’est blessé durant le stage à Vittel. Il sera indisponible de 2 à 3 mois. C’est un nouveau coup dur qui s’abat sur le SLUC…

C’est sur que nous aurions préféré éviter ce pépin physique, mais c’est comme ça. Mais c’est “préférable” de voir arriver cette blessure maintenant qu’en plein cœur de la saison. Un pigiste médical va arriver pour remplacer Dashaun le temps de son absence. Ce coup d’arrêt ne doit pas nous stopper dans notre progression il faut continuer.

Propos recueillis par Quentin LOZZIA

Le meneur américain de 32 ans, Dashaun Wood, qui avait subi un lourd traumatisme sur son genou gauche lors d’un entrainement durant le Stage de Vittel a été opéré ce lundi 28 août 2017 avec succès.
L’opération a confirmé qu’il souffrait d’une fissure au cartilage du genou suite au coup reçu lors du stage.

Il observera une convalescence d’environ 2 à 3 mois.
Le club s’est donc mis à la recherche d’un pigiste médical.

Le CLUB

Le SLUC Nancy Basket tient enfin son renfort au poste de pivot. Greg Beungot a lâché son dévolu, sur le pivot américain, Ivan ASKA !

Formé à l’Université de Murray State entre 2008 et 2012, il réalisa un cursus plus que prometteur. En effet dés son année “junior” il établit des statistiques d’un joueur “sénior” : 10.3pts, 5.3 rbds de moyenne.
Il continua à progresser au fil des ans, tout en gardant ses statistiques au même niveau : 10.8pts, 6 rbds durant sa saison 2011/2012.

Non drafté à sa sortie de l’université, il prend la direction du championnat Belge, en s’engageant pour la saison 2012/2013 avec Louvain.
S’en suivront le championnat : Grec, Israélien, et Sud Coréen.
A la fin du championnat Coréen, il prit la direction la saison dernière, du réputé PAOK Salonique (Grêce). En 18 minutes de temps de jeu, ce pivot de petite taille (2m01) contribua au bon parcours du club greque dans son championnat : 10,8 pts et 4.5 rbds.

Athlétique et réputé bon défenseur individuellement et collectivement, il formera avec Gary Florimont la raquette nancéienne.
Il rejoint le SLUC Nancy Basket, pour la saison 2017/2018 et est attendu à Nancy ce jour.

Welcome !

Le SLUC Nancy Basket débute ce soir sa campagne de matches amicaux.
Une campagne de 7 rencontres amicales avant d’entamer sa saison le 26 septembre prochain avec la DisneyLand LeadersCup.
Pour son premier match, les lorrains affronteront à Mulhouse, la SIG Strasbourg également loin d’être au complet mais tout aussi redoutable !

Un premier test pour mieux se connaitre après deux semaines d’entrainement très intenses. On ne pourra pas en demander plus
Toujours sans  son pivot étranger, Greg Beugnot, ne pourra non plus  compter sur ses deux joueurs US : Brynton Lemar (Cheville) et Dashaun Wood (Genou).

WOOD LA TUILE !

Et pour cause, car concernant l’ancien limougeaud les nouvelles ne sont pas bonnes.  Dashaun WOOD qui se plaignait de son tendon rotulien depuis sa blessure à Vittel,  devra finalement se résoudre à l’opération en début de semaine prochaine.  La durée de l’arrêt est chiffrée à trois mois. Le coach Gregor Beugnot  s’est  mis d’ores et déja en quête d’un pigiste.

En conséquence de quoi, cette rencontre permettra  aux jeunes pousses nancéiens (Enzo Goudou, Valentin Chéry et Williams Narace) mais aussi aux nouvelles recrues (Mickael Var, Gaetan Clerc, Philippe Braud) de prendre des responsabilités dans le jeu collectif.

De son côté, huit mois après sa très lourde blessure, Gary Florimont  ( ici en photo avec  Philippe Braud) retrouvera la compétition ! Une éclaircie dans le ciel du SLUC

Go SLUC !

 

Page 2 sur 15212345102030Dernière page »