Toutes les actualités du SLUC

La saison 2015-2016 s’achèvera donc ce soir pour les Couguars face à Nanterre

L’an passé, un peu plus tard dans la saison, le SLUC avait rencontré les banlieusards parisiens, en quart de finale des play-offs. Les hommes d’Alain Wesz avaient alors sorti la JSF en deux manches sèches.

Cette année, malheureusement pas de Grand 8 pour le SLUC.
Les hommes de Pascal Donnadieu participeront eux aux play-offs et se doivent de bien finir pour atteindre la meilleure place possible au classement.  Après son titre de champion remporté en 2013, la JSF est devenue une vraie valeur sûre du championnat.

Cette année, Nanterre peut compter sur des excellents joueurs rompus aux joutes européennes comme Gerald Robinson, Mykal Riley ou Tasmin Mitchell. Doron Lamb qui connaît lui sa première expérience européenne commence à prendre ses marques. A leurs côtés, les Frenchies ne sont pas nés de la dernière pluie, entre l’excellent Jaiteh, l’imposant Raposo ou l’omniprésent Nzeulie… il y a du beau monde dans le roster parisien.

Pour son dernier match de l’année, le SLUC va essayer de rendre une belle copie. Ce ne sera pas simple car 3 joueurs manquent à l’appel : les frères Piétrus et James Bell. Mais devant Orléans, le 23 avril dernier, les Couguars avaient fait plaisir à leurs supporters en menant la vie dure à une équipe de l’OLB au complet. Finalement, un peu à l’image de cette saison galère, les Nancéiens s’étaient inclinés 92 – 99 après deux prolongations. Terriblement rageant !

Ce soir, l’occasion sera sans doute encore donnée aux « jeunes » de montrer le bout de leur nez. Narace, Delarboulas et Thomas voudront bien faire, comme les « rescapés ». De Bandja Sy à Randal Falker, en passant
par Benjamin Sene, Steed Tchicamboud, Andy Panko et Zach Moss, tous voudront finir sur une bonne note une dernière fois devant leur public.

Bon match à tous.

Encore merci de votre soutien.

Let’s go SLUC !

Ce week end , c’est le Grand Prix de France Moto  au Mans .

C’était aussi ,samedi soir le retour à Antarès, la salle du Mans SB située en bordure du circuit moto, des récents vainqueurs de la Coupe de France face à Villeurbanne, emportée le week end dernier. Un retour pour les hommes d’ Ermann Kunter , qui sur leur euphorie et dynamique du moment, s’est passé sans pépin majeur (64-81). Ce ne fut pas non plus un “tour de piste” puisque le SLUC  retarda l’échéance jusqu’au 3ème quart temps (10-27).

Au final, que pouvaient espérer le SLUC Nancy Basket ? Pas grand chose à vrai dire face à une équipe,  qui se devait de gagner pour conforter sa 3ème place au classement et attaquer les play offs en bonne position.

Pour autant, comme le déclara Benjamin SENE  en press room,  l’équipe lorraine joua  le jeu à fond. “Nous sommes restés pros et nous n’avons pas lâché. Mais c’est dur de  jouer  à fond, pendant 40 minutes,  avec 6 joueurs de métier .”

Le retour d’ Andy Panko  dans le groupe offrait, pourtant ,une  rotation supplémentaire  à coach Weisz, toujours privé des  deux frères Pietrus  et  de James Bell.  Mais malgré les 19 points d’ Andy, l’adversité était trop forte, face une équipe complète dans toutes les lignes du jeu ( 5 joueurs à 10 points et plus ; 45 rebonds contre 34 et 23 assists contre 13).

CA SE TERMINE MARDI CONTRE NANTERRE 

Au tableau d’honneur, l’équipe se consolera avec le gain du dernier quart temps (21-15) et … presque celui du premier quart temps (21-22). Avant que les limites de l’effectif et des rotations apparaissent au 3ème quart temps. Logique.

Le Sluc, assuré du maintien en Pro A, bouclera la saison mardi prochain contre Nanterre  10 mai  à 20 heures. Le drapeau à damiers, à l’arrivée,  sera là aussi attendu.

 

LE CLUB

Rien n’est allé dans le bon sens pour les nancéiens ce soir.
Photo : C2Images

Le SLUC Nancy Basket s’est lourdement incliné, ce jeudi 28 avril à Beaublanc devant le CSP Limoges sur le score de 66 à 101.

C’est une défaite qui restera malgré tout anecdotique pour les lorrains. Pour une rencontre sans enjeu, (les deux équipes n’ont plus rien à jouer en cette fin de saison) les nancéiens ont souffert d’être 5 joueurs professionnels de “métier” pour 10 joueurs côté limougeauds.
Une différence importante pour les Couguars qui jouent de la sorte depuis désormais 3 rencontres, mais qui n’ont une nouvelle fois jamais renoncé dans le combat. Le CSP a su appuyer sur l’accélérateur au retour des vestiaires. Le manque de rotation nancéien n’a pu calmer les assauts de l’effectif pléthorique du CSP.

Un “13-34″ fatal

Pourtant encore à distance à la mi-temps (36-47), les lorrains ont explosé dans le 3eme qt (13-34), pour finalement s’incliner de 35 points.
“Cela devient difficile de jouer à 5. Le CSP a été très sérieux ce soir. Nous étions pourtant dans le match à la mi-temps mais par manque d’agressivité on a craqué dans le 3eme QT.” lâchait Steed Tchicamboud après-match.

Même son de cloche pour le technicien nancéien, Alain Weisz : ” On a été dans le match jusqu’à la mi-temps. Les joueurs ont fait tout ce qu’ils peuvent. Nos arrières ont fait le job mais malheureusement les intérieurs sont passés à côté. C’est une situation peu confortable mais nous n’avons pas le choix. Wiliam Narace a apporté d’excellentes minutes ( 8 points, 6 rebonds).C’est très positif pour la saison prochaine.”

Statistiques de la rencontre : CSP Limoges / SLUC Nancy Basket 

Nancy, le 27 Avril 2016,

Le Conseil de Surveillance de la SASP SLUC Nancy Basket s’est réuni mardi 26 Avril 2016.
Lors de cette séance de travail, il a officialisé la réélection du président Christian FRA ainsi que celle de tous les membres du Directoire (Mrs BARBE, CERUTTI, CRUCIANI et SAINPY), qui était intervenue le 04 février dernier, au cours d’une réunion précédente.

Sur le plan sportif, les entraineurs Alain WEISZ et Miguel CALERO continueront leurs missions à la tête de l’équipe professionnelle, lors de la saison 2016-2017.

«Avec les coaches, nous nous mettons, de suite au travail, pour monter une équipe compétitive la saison prochaine. Il est important de rappeler que durant les 12 dernières années, le SLUC Nancy Basket a été le club de la décennie en Pro A. Montrant régularité et progrès, le tout en enrichissant le palmarès. C’est cet aspect qui m’a motivé à poursuivre l’aventure » a commenté Christian FRA.

La SASP SLUC NANCY BASKET

Retour sur la rageante défaite du SLUC Nancy Basket devant Orléans Loiret Basket samedi 23 avril sur le score de 92 à 99 !
Rageant…


SLUC Nancy Basket – Orléans Loiret Basket (23… par slucbasketnancy

La rencontre SLUC Nancy Basket / Orléans Loiret Basket  illustrée en images par notre photographe C2Images.

Page 2 sur 12212345102030Dernière page »