SLUC NANCY BASKET - Le site officiel des Cougars

Eurocup Basketball

Le SLUC NANCY BASKET joue en PRO A de LNB (Ligue Nationale de BasketBall)

Toutes les actualités du SLUC

Vaughn Duggins ici au rebond devant Jean-Michel Mipoka et Clévin Hannah, retrouvera Randal Falker (au fond) l’année prochaine

Le SLUC Nancy Basket tient sa deuxième recrue estivale en la personne de l’américain Vaugh Duggins (1m90, 27 ans).

Vaugh Duggins n’est pas inconnu en Pro A, puisqu’il évoluait l’an dernier sous les couleurs mancelles du MSB tournant en moyenne à 10.1 pts, 2.8 rbds pour 8.7 d’évaluation sur l’exercice 2013-2014.

C’est un renfort de choix au poste 2 pour la formation d’Alain Weisz.

Ce joueur natif de Pendelton dans l’Indiana (Etats-Unis), a établit un excellent parcours universitaire comme en témoigne ses statistiques lors de la saison 2010/11 (18.1, 2.2 rebonds et 1.5 passe décisive).
Non drafté à la sortie de son cursus en 2011, il s’est engagé en faveur des Walter Tigers Tubingen (Allemagne) pour deux saisons (2011-2013).
Lors de la saison 2012-2013 il s’est même offert le luxe de terminer neuvième meilleur marqueur du championnat avec 14.3 pts de moyenne.

La décla d’Alain Weisz : “Vaughn était dans une équipe étoffée l’année dernière. Il a envie de montrer qu’il peut être mieux qu’un joueur de rotation… ce qu’il était au MSB. Il nous rejoint avec une grande détermination. Il aura ici beaucoup de responsabilité. Durant la 2ème partie de saison il a démontré une nette amélioration de ses performances, et qu’il peut être un joueur majeur et dominant en Pro A.”

L’ensemble du club lui souhaite la bienvenue.

Damir Krupalija (34 ans, 2m03) est la première recrue version 2014-2015 du SLUC Nancy Basket. En vacances actuellement, il a accepté de se livrer. 

Damir, parles nous de ton parcours ?
Après avoir essayé de nombreux sports étant jeune, je me suis tourné naturellement vers le basket à l’âge de 10-11 ans. Je m’entrainais à Sarajevo avec mon équipe de KK Zeljeznicar avant que la guerre explose. Par la suite, nous avons, avec ma famille, quitté notre pays pour Prague (République Tchéque). J’ai joué pour deux équipes : USK Prague, où ils m’ont dit que je n’étais pas assez bon pour évoluer avec eux, avant d’être transféré au Slavia Prague.
Après 3 saisons avec le Slavia, je me suis vu offrir une opportunité de partir avec toute ma famille aux USA et de jouer pendant 3 saisons avec le lycée de Boylan Catholic High School. Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai reçu une bourse d’études pour jouer dans l’université de l’Illinois. Quatre ans plus tard, je suis revenu en France et j’ai signé mon premier contrat professionnel avec le WTK Anwill Wloclawek en Pologne.
Puis tout s’est enchainé :
- de 2007 à 2010 : JDA Dijon
- de 2010 à Novembre 2011 : Hyères Toulon
- En novembre 2011, je signe en faveur de Bilbao avant de me blesser après seulement 10 jours.
- Pendant 18 mois, je n’ai pas joué le moindre match officiel, avant que l’Apollon Limassol m’offre une nouvelle chance au début de la saison 2013-2014 et le Spirou Charleroi jusqu’à la fin de cette saison.

Quel est ton style de jeu ?
Je n’ai pas vraiment de manière spécifique de jouer, mais j’apprécie énormément quand mon équipe marque des paniers faciles. Il faut donc créer le bon décalage, faire le bon écran, la bonne passe…
Au basket tu n’obtiens pas énormément de paniers faciles dans un match,  mais lorsque ça arrive, c’est vraiment exaltant et agréable. Cela signifie que que nous avons crée une action collective aboutie, et c’est toujours la bienvenue. Mon style de jeu de prédilection est un système bien construit mais où tu peux te permettre de prendre des opportunités qui t’ouvrent l’axe du panier et de tirer à l’extérieur.

“A nous maintenant d’allez chercher de bons résultats.”

Si je te parle du SLUC Nancy Basket, tu penses à quoi ?
La première chose à laquelle tu penses lorsque tu parles du SLUC,  c’est sa salle toujours remplie. J’ai joué plusieurs fois à Gentilly et l’ambiance était incroyable… D’ailleurs, je crois, que dans toute ma carrière, je n’ai gagné un match, qu’à une seule reprise (rires).
Ensuite le SLUC Nancy est l’un des meilleurs clubs français de ces 10 dernières années.

Que ressens-tu d’avoir signé à Nancy ?
Je suis très heureux d’avoir signé pour le SLUC Nancy Basket. C’est une magnifique opportunité pour moi de jouer pour un club qui est compétitif en Pro A et dans les compétitions européennes. A nous maintenant d’aller chercher de bons résultats.

Quelle est ta relation avec Alain Weisz, que tu connais puisqu’il t’a entrainé à Toulon ?
Ma relation avec les coachs Weisz et Calero est construite sur un respect mutuel. Nous avons eu une excellente relation de travail au HTV. D’ailleurs, ce fut une partie importante dans ma décision de rejoindre le SLUC Nancy.

Quel est ton programme pendant les deux prochains mois ?
J’ai un calendrier chargé et déjà bien programmé. Les vacances en famille arrivent très rapidement. Ensuite il y a la Coupe du Monde de Football à regarder et où j’espère sincèrement que la Bosnie et la France vont faire de bonnes choses. Il sera temps dès lors de se mettre intensivement à l’entrainement au niveau du basket. C’est le moment le plus important de la saison cette partie de l’été car tu t’affutes physiquement avant la rentrée. Arrivé prêt physiquement dès le premier jour t’aidera tout au long de la saison…

Propos recueillis par Quentin LOZZIA

 

 

Légende photo : Damir Krupalija sous le maillot de Hyères-Toulon (source Basketactu)

Après la reconduction du contrat de Randal Falker, il est la première recrue du SLUC pour la saison 2014/2015 ! Christian FRA vient d’officialiser la signature pour une saison de Damir Krupalija, déjà vu en France à Dijon et à Hyères-Toulon.

Le bosniaque arrive en France en 2007 à la JDA Dijon, où il jouera durant 3 saisons, puis il rejoint Alain Weisz à Hyères-Toulon pour une saison (ndlr : il jouera 6 matches en 2011/2012 avant de quitter le club).

Après avoir fait l’ensemble de ses études à l’université de l’Illinois au sein des Illinois Fighting Illini, il n’est pas drafté à l’issue de la saison 2001/2002 et rejoint donc l’Europe. Tout d’abord, Anwil Wloclawek en Pologne où il sera champion à l’issue de la saison 2002/2003, il rejoint ensuite le Spirou Charleroi pour 4 saisons, avec lequel il sera champion aussi en 2003/2004.
Bien connu des parquets français, c’est un joueur très complet, rebondeur et un des meilleurs ailier fort de la LNB notamment durant la saison 2010/2011 avec Hyères-Toulon.

Il a ensuite joué à Bilbao (Espagne), Apollon (Chypre) pour finalement retrouver le Spirou Charleroi au début de l’année 2014.

Bilan de ses 4 saisons en France (plus les 6 matches de 2011/2012) :11,7 points pour 32 minutes, 46,2% aux tirs, 37,8% à 3 points, 7,6 rebonds, 2,9 passes décisives et 16,8 d’évaluation de moyenne.

Dobrodošli Damir! (ndlr : Bienvenue Damir)

 

Le Club

Après l’élimination de son équipe en 1/2 finale du Championnat de France de Pro A contre Strasbourg, l’international français, Florent Pietrus, revient quelques minutes sur la saison qui vient de s’écouler.

1) Quel bilan tires-tu de cette saison 2013-2014 ?

Que du postiif meme si on garde un goût amer sur la ½ finale contre Strasbourg, dans l’ensemble la saison a été extrêmement positive. Je suis très satisfait de ce que l’on a fait. Nous n’avons pas à rougir de notre parcours. Pas grand monde aurait parié sur nous et on a su faire déjouer les pronostics.

2) Eprouvez-vous des regrets ?

Des regrets non car on a donné notre maximum jusqu’à la dernière seconde du match 5 … mais comme je l’ai dis précédemment je garde un gout amer de notre élimination.
Nous avons ramené le club dans une compétition européenne, nous avons fini 4ème de la saison régulière, nous sommes allés au 5eme match contre le 1er de la saison régulière. Tout ceci ne s’est pas fait par hasard. Il y a eu aussi la qualification pour la LeadersCup, et nous avons été en finale de la Coupe de France… Beaucoup d’équipes auraient aimé faire la même saison que la nôtre…

3) Maintenant que la saison est finie, en sais-tu plus sur ton avenir au sein de l’effectif du SLUC Nancy Basket ?

J’ai toujours 2 ans de contrat avec le SLUC. Je n’ai pas envie de penser au basket pour le moment. D’ici 2-3 semaines j’en saurai un peu plus… pour l’instant je pense qu’à une seule chose me reposer. La saison a été longue… très longue (NDLR : Florent a participé à l’Euro Basket)

5) Que vas tu faire dans les prochains jours ?

Je vais me reposer.
Me déconnecter totalement du basket pendant quelques jours et recharger les batteries en soignant les pépins physiques. Par la suite, j’ai des camps à faire en Martinique et en Guadeloupe avant d’aller le 21 juillet au rassemblement de l’Equipe de France. 

As-tu un Message à faire passer ?

Oui j’aimerai en profiter pour remercier les supporters nancéiens. Merci à eux pour cette saison, ils nous ont poussé de tout leur cœur. Ce qu’on a fait est en grande partie grâce à eux !
Go SLUC !

POL_1083

 

Première partie de la rétrospective sur la saison 2013-2014 du SLUC Nancy Basket.

La saison 2013-2014 s’est achevée ce soir au Rhénus de Strasbourg en s’inclinant lors du match d’appui (70-58). Le SLUC n’a pu malheureusement valider sa place en finale.

Pourtant les coéquipiers de Randal Falker (33 d’évaluation ce soir), ont livré un match courageux et discipliné.
A la Mi-temps, le SLUC Nancy Basket accusait seulement 1 petit point de retard (38-37).
La fatigue mentale et physique a permis aux strasbourgeois de créer un premier écart plus significatif au retour des vestiaires.

Pour le plus grand plaisir des 70 fans présents, les armes côté nancéien ne furent pas déposées pour autant. En effet, il fallut un gros tir à 3 pts de Louis Campbell dans les deux dernières minutes pour consolider la qualification de la SIG (à ce moment là les Couguars étaient revenus à 5 points).

Au terme de la rencontre, coach Weisz garda à l’esprit l’essentiel : “ce soir toute l’équipe entière est à féliciter. Elle a appliqué les consignes et a joué à l’intérieur. Sur l’ensemble de la saison, nous avons obtenu une qualification en Eurocup, une 1/2 finale de Championnat de France, une 4ème place en saison régulière, finaliste de la Coupe de France, et une participation à la LeadersCup.”

Le bilan est plus qu’honorable pour les Couguars … en effet.
Les hommes du Président Christian FRA n’ont pas à rougir de cette belle saison.

Merci à tous les fans pour leur soutien !

Go SLUC !

Statistiques de la rencontre Strasbourg IG / SLUC Nancy Basket

Page 2 sur 3612345102030Dernière page »