Toutes les actualités du SLUC

Le SLUC Nancy Basket et Brynton LEMAR, confirment ce jour leur séparation à l’amiable.

Depuis l’arrivée de Jevohn SHEPHERD (passeport Jamaicain) en Janvier 2018, le club disposait alors de 3 joueurs pour seulement 2 places disponibles sur le parquet.
Le joueur d’origine jamaicaine s’est donc engagé ce mercredi 14 février avec le Caen Basket Calvados (Pro B) jusqu’à la fin de la saison 2017/2018.

Le club remercie Brynton pour ses sept mois passés en tant que joueur du SLUC Nancy Basket. Son professionnalisme a été apprécié de tous.

Le club lui souhaite bonne chance dans son nouveau challenge et pour la suite de sa carrière.

Le CLUB.

 

 

 

 

Après un début de match catastrophique, où les locaux prennent rapidement 10 points d’avance,le Sluc revient bien sous l’impulsion de NARACE (13 points rien que dans le premier quart temps) et 20 à 16 en faveur de St Chamond.

Le second quart temps est un récital offensif des deux côtés, Braud enchaîne les perles à 3 points, tandis que HOYAUX répondait avec hargne, pour finir la première mi temps avec trois points d’avance pour les Lorrains.

Le troisième acte est totalement différent, avec une défense compacte des deux côtés. A ce petit jeu, ce sont les rouges et blancs qui s’en sortent le mieux et prennent 9 points d’avance avec d’entamer les dix dernières minutes (61 à 52).

L’ambiance devenait électrique, les Couramiauds commençaient à balbutier leur basket et on pensait que la rupture était proche. Cependant, c’était sans compter sur un nouveau trou noir des Couguars qui allaient enchainer des balles perdues, des mauvais tirs alors que les locaux retrouvaient force et vigueur pour terminer la rencontre avec 4 points d’avance.

En tête à la fin du 3ème quart temps, le SLUC a laissé échapper la victoire, à Saint Chamond, dans l’ultime quart temps (14 à 27). Les hommes de Greg Beugnot ont, en effet, mal négocié la fin de match. Ils étaient privés de Jevohn SHEPHERD bléssé, lui même remplacé par Brynton LEMAR ( 4 points).

Avec ce résultat le Sluc reste 7ème au classement avec 12 victoire et 7 défaites.

Le 3 mars prochain, à 20h, il recevra Fos sur Mer et un certain Tariq Kirksay.

LES DECLARATIONS

William’s NARRACE : “Sur la fin, nous avons manqué de lucidité. Saint Chamond est monté en pression.Le match se joue sur des détails, des tirs qu’on ne prend et des balles perdues.Nous devons rester concentrés 40 minutes.”

Greg Beugnot : ” Nous avons deux tirs à trois points plus la contre attaque que nous ratons et, ensuite, la peur arrive. Nous déjouons, nous nous crispons.On perd de la discipline. C’est très frustrant. C’est nous qui sortons du match, en se mettant une pression énorme. Nous avons eu un trou de 3 minutes. La blessure de Jevohn SHEPERD nous fait mal.”

Les statistiques de la rencontre sont ici!

Crédit photo: Régis NAYME

Brynton Lemar a fait son retour sous les couleurs nancéiennes de belle manière. Bis repetita ?
Photo : Com1Sport

Le SLUC Nancy Basket se déplace ce soir sur le parquet de St Chamond, pour le compte de la 19ème journée de Pro B.

Actuel 6ème de Pro B, St Chamond crée la surprise… enfin pas tant que ça, car les Ligériens proposent un basket léché ou l’équipe prédomine sur les individualités.
Les Couguars devront a tout prix stopper le meneur US Juwan Staten, “on fire” depuis le début de championnat, en passant par McGrew, Milutinovic, Pamier et ces “frenchies” habitués aux joutes de Pro B comme Hoyaux, Guichard ou Rinna.

La formation de la Loire n’a en tout cas pas froid aux yeux. Preuve en est avec ses deux succès consécutifs contre le deuxième et troisième de Pro B (Blois et Lille)… Excusez du peu.
La mission du SLUC s’annonce donc très périlleuse, dans une salle bouillante.

St Chamond a de l’ambition et est bien parti pour participer aux Playoffs. Au SLUC désormais de le stopper et réaliser par la même occasion une magnifique opération.

Go SLUC !

Crédits images : Com1Sport
Diaporama ci-dessous (Cliquez sur la photo)

SLUC Nancy Basket / Caen BC (06-02-18)

Ce mardi 06 février, le SLUC Nancy Basket a remporté un précieux succès sur son parquet devant Caen Basket sur le score de 72 à 67 !

Trois jours après un splendide succès contre Lille (76-41), Gentilly voulait revivre les mêmes émotions et voir son équipe faire la passe de 2.
De son côté, le Caen Basket Calvados se présentait alors au PDS Jean Weille amputé de 3 de ses meilleurs joueurs (Vautier, Monteiro et Chelle), mais sur-motivé par ces bobos, le CBC préparait un coup.
Tandis que privé de Jevohn Shepherd et Gaetan Clerc, Brynton Lemar faisait donc sa réapparition sous le maillot nancéien.
Voila pour les présentations.

Après un bon départ (11-2), Caen réagit dans la foulée et met en place une défense tout-terrain extrêmement intense et revient dans les baskets nancéiennes (13-13 puis 18-19).
Alors que Dewayne Russell n’était pas dans un bon jour, c’est bien l’espoir nancéien, Will Narace qui portait son équipe.
Offensivement très fort (13pts, 7rbds) le camerounais régalait également en défense.
A la mi-temps et suite à un gros passage de Brynton Lemar (8pts consécutifs) le SLUC prenait l’avantage (42-36).
Le deuxième acte fut un parfait “Mano a Mano” entre les deux formations et le match allait se jouer dans le money-time.

Alors que le SLUC prenait un avantage de 7pts à 5 minutes du terme, Caen par l’intermédiaire d’un énorme Thondique (24pts 7rbds pour 27 d’éval) revenait à 3 petits points des lorrains à 26 secondes du terme.
Mais grâce à un gros et décisif rebond de Gary Florimont et un 2/2 aux lancers pour Dewayne, le SLUC scella son succès.
Gentilly pouvait souffler un ouf de soulagement !

Déclarations d’après-match :

Will Narace : C’était un match très difficile pour nous. Le coach nous a demandé de rester intense car Caen cherche beaucoup le contact.
Sur les statistiques de la rencontre, c’est mon meilleur match. Personnellement je peux faire encore mieux. Il y a eu du déchet dans mon jeu, des pertes de balles des tirs ouverts manqués…; Je dois encore bosser la dessus.
Mais l’essentiel ce soir c’est la victoire !

Greg Beugnot : On est allé le chercher ce succès. On remet un joueur (Brynton) qui n’avait pas joué depuis longtemps. Les joueurs s’étaient habitués à la percussion de Jevohn Shepherd. Brynton a un jeu tout à fait différent, dans l’adresse et moins dans la percussion. Will a alors pris le relais. On savait que ce match allait se jouer sur l’adresse.
Brynton a fait un bon passage mais il était émoussé en fin de rencontre. On a été en souffrance à un moment sur le rebond, je ne pouvais pas me permettre de jouer “petit” en mettant deux arrières.
Après le match qu’on a fait samedi , on avait les jambes lourdes, à l’image de Dewayne. Il a eu de la maladresse, mais il a bien dirigé l’équipe ce soir.
C’est ça une équipe, un banc qui est capable de prendre le relais des “titulaires” !

Statistiques de la rencontre : SLUC Nancy Basket / Caen Basket Calvados

C’était le 17 octobre dernier, à l’occasion de la 2e journée. Après une victoire obtenue devant Aix-Maurienne, les Couguars gagnaient la Normandie pour se frotter aux hommes d’Hervé Coudray.
Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont été bien reçus.
Le CBC qui n’a plus connu les affres de la Pro A depuis 1989 – on appelait alors l’élite française la Nationale 1 – a réservé un accueil digne de ce nom au SLUC en offrant une résistance farouche, en faisant plier les Couguars.

A l’arrivée, une victoire 88 – 83 des Caennais. Les Normands enchaîneront ensuite quatre victoires d’affilée, avant de tomber dans l’antre orléanaise.
Depuis cette période faste, l’équipe a accumulé les pépins physiques avec de nombreuses blessures à répétition ou longue durée. BJ Monteiro, meilleur ailier de NM1 l’an passé, n’a joué que quatre matches depuis le début de saison. L’intérieur US Gregg Thondique a lui disputé huit rencontres avant de se blesser. Le pivot haïtien Marc-Eddy Norelia est lui ‘out’ pour le reste de la saison.
Dernière victime en date ? Bastien Vautier, champion de France avec les espoirs du SLUC la saison dernière et qui a été prêté par Nancy. Victime d’une entorse à la cheville le 26 janvier dernier, le jeune pivot devrait être absent des parquets au moins un mois. 7e meilleur Français à l’évaluation (8,6 points à 59%, 7 rebonds et 1 contre pour 13,1 d’évaluation en 21 minutes), il avait fait mal au SLUC au match aller, compilant 12 points et 14 rebonds !
Dans la raquette, son compère Jarvis Williams en avait fait voir aussi de toutes les couleurs aux Nancéiens (25 pts à 69% de réussite).
Sur les postes d’arrière et d’ailier, Thomas Cornely (17 pts, 4 rbds, 8 passes) et BJ Monteiro (11 pts, 4 rbds, 14 passes) s’étaient aussi bien régalés.

Le CBC n’a rien d’un promu, et a des arguments à faire valoir ! Le SLUC qui, privé de Gaëtan Clerc te Jevohn Shepherd devra se retrousser les manches pour prendre sa revanche et demeurer dans le top 8.

Allez les gars.
Go SLUC !
Page 1 sur 16512345102030Dernière page »