Abdel Sylla: “…c’est un rêve devenu realité…”

13.06.2012   //   Actualités du club

1109071621-6071

Abdel, tu as signé l’été dernier ton premier contrat pro, peux-tu nous dire ce que tu as pu ressentir à ce moment-là, et quel bilan dresses tu de cette première expérience ?

C’est toujours super de signer un contrat pro, surtout dans son club formateur. Le travail durant des années a finalement porté ses fruits, C’est un rêve qui est devenu réalité. Je me suis donné les moyens d’y arriver, maintenant le plus dur reste à venir.
J’avais appris en Juin 2011 par mon agent, que le SLUC me proposait un contrat. Je n’ai pas hésité une seule seconde.Cette saison, on a quand même vécu de belles choses, l’Euroleague, la présence dans notre effectif d’un joueur NBA (Nicolas Batum). Mais malheureusement, nous n’avons pas réussi à conserver notre titre de champion de France, c’est dommage.

Tu as eu la chance de participer à l’Euroligue pour la première fois de ta jeune carrière, qu’en penses tu ?

Première saison, premier contrat professionnel et  je participe à l’Euroleague ! Je ne connais pas beaucoup de joueurs, qui ont pu vivre la même expérience et avoir la même chance que moi. Un match Euroleague, c’est quand même particulier. Chaque possession est importante, les matchs se jouent à un détail. C’est le gratin du basket Européen tout de même. L’Euroleague était un objectif, maintenant que j’ai gouté à cette compétition, je veux y participer chaque saison… voyager dans l’Europe entière, jouer dans des salles incroyables et me confronter à de très bons joueurs.

Par ailleurs, es-tu satisfait de ta saison ?

Cette année, j’ai  énormément  appris, surtout durant la période Euroleague. Et puis, il y a aussi eu, l’aide importante de mes coéquipiers, comme celle d’Akin (Akingbala). Je ne vais pas le cacher, en tant que joueur on espère toujours plus, mais je suis sûr, que ça sera pour la saison prochaine. Globalement, je suis satisfait de ma saison.

Lors du passage de Nicolas Batum à Nancy, on t’a vu très proche de ce joueur, il t’a pris sous son aile, est ce que cela t’a-t-il aidé à franchir un cap ?

Bien sûr. C’est vrai nous étions plutôt proches, et sa présence m’a beaucoup aidé. Il me parlait beaucoup, il m’a permis de franchir un cap mentalement, d’être quelqu’un de plus humble sur le parquet. Son aide était précieuse.

Pourquoi n’es-tu pas allé au camp de Trévise?

Il y a eu plusieurs négociations. Il y avait trop de joueurs à mon poste. Il faut ajouter à ça que la première année professionnelle, tu ne peux pas avoir la même exposition que lors ta dernière année en Espoirs. Donc on a pris, mon agent et moi, la décision de ne pas intégrer le camp de Trévise.

Qui vois-tu remporter le championnat de France ?

Pour moi, Chalon remportera le Championnat. Ils ont maintenant l’habitude de jouer des finales, (ça sera la 4ème de la saison après celles de la Coupe de France, Semaine des As, et Eurochallenge). Ils sont sur une dynamique de victoires depuis mi-novembre. Ils voudront finir leur saison en beauté.

Que vas-tu faire pendant les 2 prochains mois ?

Je me prépare à rejoindre ma sélection nationale (Seychelles). Après, je vais continuer à m’entrainer jour après jour pour arriver en pleine forme physique à la reprise le 20 août.

Aurais-tu un petit mot à faire passer aux supporters nancéiens ?

Merci à vous pour cette présence, qui nous aide chaque match. Continuez à nous encourager comme vous l’avez si bien fait toute la saison. Vous êtes le meilleur public de France, à l’année prochaine !


Propos recueillis par le Club.

Partager cet article