BRION RUSH : ” CONTRE DIJON, NOUS DEVONS GAGNER ! “

15.03.2017   //   Actualités du club, Brèves

NANCY : French Basketball Pro A, Nancy vs  Pau Lacq Ortez

Blessé et souffrant depuis deux semaines, Brion Rush fut tout de même l’homme du match lors du succés du SLUC à Cholet.
Le joueur revient sur ce succès important mais ne veut pas s’arrêter là, et veut voir plus loin avec la réception de Dijon samedi (18/03 à 20h) à Gentilly !

Après votre blessure à la cheville survenue contre Paris, comment vous sentez- vous physiquement ? 

Les deux dernières semaines, je ne me suis pas beaucoup entraîné. J’ai fait de la Mésothérapie (injections locales) sur ma cheville juste avant le match, afin d’être prêt. Je ressens toujours une douleur, mais il faut faire avec… C’est un moment important de notre saison, je dois serrer les dents et tout donner pour aider l’équipe.

Samedi dernier, vous avez ramené de Cholet un succès très important. Pouvez-vous revenir sur la rencontre ?

Nous n’avions jamais été dans cette situation jusqu’à maintenant. Nous avons été très bon en première mi-temps, en jouant un bon basket le tout avec une bonne adresse.
Cependant, voir s’évaporer une avance de 15 points si rapidement (55-40) au retour des vestiaires, fut très frustrant. Mais pour la première fois depuis que je suis dans cette équipe, nous avons montré beaucoup de caractère et d’envie, pour allez chercher ce match.
On remporte une grosse victoire, mais elle se confirmera uniquement par un succès à la maison face à Dijon.

A titre personnel, vous avez rendu une copie très propre. Vous offrez 9 caviars à vos coéquipiers. Est-ce l’âme “cachée” d’un meneur de jeu ? 

Non pas du tout (rires)… contre Chalons-Reims, je fais 7 passes décisives également, donc ce n’est pas nouveau pour moi.
Mon jeu change avec l’âge. Désormais je me soucie plus de faire jouer l’équipe, ce qui n’était pas trop le cas auparavant, où j’étais avant tout un scoreur.

Samedi, il y a la réception de la JDA Dijon, une rencontre importante… (il coupe).

“We must win” (On doit gagner) et la victoire passera uniquement par une défense agressive de notre part.

Propos recueillis par Quentin LOZZIA

 

Partager cet article