L’OGRE PALOIS !

19.03.2016   //   Actualités du club, Brèves

PIETRUS

Le 12 mars dernier, les Couguars voulaient accrocher à leur tableau de chasse une équipe mieux classée. Devant Antibes, l’occasion était belle de concrétiser sur le parquet les progrès affichés ces dernières semaines. Mais un match se joue sur 40 minutes. Pour avoir laissé les Azuréens s’installer trop facilement dans le match, et prendre confiance, les hommes d’Alain Weisz ont couru après le score tout au long du match. Dans le dernier quart, après une belle remontée, les Couguars égaliseront à deux reprises mais ils n’arriveront jamais à passer devant. Au final, les Sharks s’imposeront de 3 points (86 – 83). Une défaite forcément rageante !

Le Havre, Rouen, Paris-Levallois, Cholet et Châlons-Reims ayant aussi perdu, c’était le statu quo en bas de tableau au soir de la 23e journée. Premier relégable, Rouen qui se trouve à trois victoires du SLUC, accueillait Monaco samedi soir pour créer l’exploit et entretenir l’espoir. A l’heure d’écrire ces lignes, on ne connait évidemment pas ce résultat. Mais si les Normands parviennent à piéger la Roca Team, la rencontre de lundi soir, contre une équipe en pleine bourre, vaudra très cher !

L’Elan Béarnais inarrêtable ?

Face à des Couguars pas encore tirés d’affaire, se présente une formation paloise tout bonnement impressionnante. Depuis le 22 décembre et une défaite sur le parquet de l’Astroballe, les hommes d’Eric Bartecheky, l’ancien coach havrais, enchaînent les victoires. Tour à tour, Chalon-sur-Saône, Antibes, Le Havre, Paris-Levallois, Dijon, Le Mans, Nanterre, Antibes (à nouveau) et Cholet ont baissé pavillon devant une équipe en pleine confiance, une équipe qui n’a, aujourd’hui, peur de rien et qui occupe une très solide 3e place, en compagnie de Chalon, l’ASVEL, Le Mans et Nanterre.
Bref, c’est du très lourd qui débarque à Gentilly. Les Couguars devront jouer à fond de la 1ère à la 40e minute pour faire douter les Béarnais qui pourront une fois encore compter sur la vista d’un Michael Thompson haut de gamme. Le meneur palois qui pèse près de 18 points par match sera à surveiller de près. Sans oublier les autres menaces offensives : de l’excellent ailier Lance Harris aux intérieurs Wilfried Yeguete et Steven Smith. Sans oublier aussi les joueurs de devoir et au service du collectif : de David Denave à Max Kouguere, de Yannick Bokolo à JK Edwards.
L’effectif béarnais est extrêmement bien pensé et fait donc des malheurs cette saison.

Les Palois veulent enchaîner une dixième victoire consécutive et ont les armes pour le faire. Les Couguars auront donc besoin de votre soutien pour tenter de réaliser un véritable exploit.

Bon match à tous.

Let’s go SLUC !

Partager cet article